Amiens-OM: D'un triplé magistral, Florian Thauvin permet à Marseille de se rapprocher du podium

FOOTBALL L'OM a battu Amiens (3-1) en clôture de la 14e journée de Ligue 1. Florian Thauvin a été exceptionnel dans cette rencontre...

Jean Saint-Marc

— 

Florian Thauvin a survolé les débats à Amiens.
Florian Thauvin a survolé les débats à Amiens. — F. Lo Presti / AFP
  • L'OM se rapproche du podium, toujours occupé par Paris, Lyon et Lille, grâce à une victoire face à Amiens (3-1), ce dimanche soir.
  • Toujours sans attaquant de pointe, Marseille a été porté par un excellent Thauvin, auteur d'un hat-trick.

Tout le monde annonçait une purge… Les Amiénois ont finalement offert un spectacle agréable pour leur premier prime-time depuis leur accession en Ligue 1. Ils s’inclinent toutefois lourdement ( 3-1) face à l’OM.

>> Thauvin en mode grand attaquant. Privé d’avant-centre en raison de la double méforme de Mitroglou et de Germain, Rudi Garcia avait choisi d’aligner une doublette Thauvin-Njie aux avant-postes. Très dangereux sur son côté droit, l’international français a ouvert le score avec sa « spéciale » (23e). Tout est parti d’une merveille d’ouverture de Sanson : FloTov, servi à droite de la surface, a repiqué dans l’axe, a feinté puis a frappé… Gurtner, trop lent, a accompagné la balle dans le but. Thauvin a doublé la mise à la 80e avec un somptueux coup franc direct. Et a réussi un triplé avec, une nouvelle fois, sa « spéciale » en toute fin de rencontre.

Très peu servi par les milieux, Njie, qui n’a touché que 15 ballons, a donc été plus discret. Le Camerounais ne s’est pas procuré une seule occasion et n’a pas frappé une seule fois au but. Au contraire, Ocampos a vendangé d’un retourné raté un magnifique centre de Payet. Le malchanceux Germain, entré en fin de rencontre, a frappé la barre transversale d’une belle tête smashée. Enfin, Payet a manqué un penalty, en fin de match.

> Mandanda encore fautif. Toute la défense marseillaise était trop passive sur cette action : après un coup franc, les Marseillais se sont laissés dominer sur le second ballon et les Amiénois ont pu centrer de la gauche de la surface de réparation, en toute tranquillité. Un centre tendu, entre le gardien et sa défense… Un centre sur lequel Mandanda s’est complètement troué (8e). Le portier marseillais a offert une passe décisive au défenseur Dibassy, qui avait bien suivi. Une nouvelle boulette de Mandanda, en grande difficulté cette saison à l’OM.

Au contraire, le gardien amiénois Gurtner s’est illustré avec un arrêt magistral sur une tête de Thauvin à la 15e. Finalement, Mandanda s’est rattrapé à la 66e, avec une magistrale horizontale sur une frappe puissante de Monconduit.

>> L’OM a retrouvé de l’allant. Après plusieurs prestations disons minimalistes, l’attaque olympienne a retrouvé des couleurs. Les offensifs olympiens, qui n’ont cadré en moyenne que deux tirs par match lors des quatre dernières rencontres, avaient cette fois-ci ajusté la mire : ils ont cadré huit de leurs 20 tentatives. Cela permet à l’OM de recoller au podium : désormais cinquièmes, les Marseillais n’ont qu’un petit point de retard sur Montpellier et Lille, tous deux ralentis lors de cette quatorzième journée de Ligue 1. Marseille, deuxième meilleure attaque de Ligue 1, retrouve peu à peu son rang.