Girondins de Bordeaux: «Le plan n'est pas d'acheter des joueurs à 100 millions d'euros», prévient le nouveau président

FOOTBALL Frédéric Longuépée s’est exprimé pour la première fois…

Clément Carpentier

— 

Frédéric Longuépée, le nouveau président des Girondins de Bordeaux.
Frédéric Longuépée, le nouveau président des Girondins de Bordeaux. — Nicolas Tucat / AFP
  • Frédéric Longuépée remplace Stéphane Martin à la présidence du club avec l’arrivée des nouveaux propriétaires.
  • Cet ancien dirigeant du PSG a assisté sur le fait de développer l’image du club, et non de s’appuyer que sur l’équipe sportive.
  • Il souhaite aussi résoudre tous les problèmes autour du Matmut Atlantique.

Une pipelette. Il semblerait que Frédéric Longuépée adore parler au vu de sa première conférence de presse en tant que président des Girondins. Et comme il le dit lui-même, l’ancien dirigeant du PSG n’a pas d’appréciation au moment de passer de « numéro 3 de Paris » à « numéro 1 de Bordeaux. » C’est même « encore une aventure plus incroyable » qui s’annonce pour lui.

Au côté de Joe DaGrosa, le président de GACP, nouveau copropriétaire du club avec King Street, Frédéric Longuépée a livré sa vision du football à travers de longue réponse. Une vision qui « a plu » aux fonds d’investissement américains car elle « comprend la totalité du club, sur le terrain et en dehors. » Le nouveau président aura surtout la charge du développement économique des Girondins et non sportif. Ce jeudi, il a notamment insisté sur l’image internationale de Bordeaux ou encore le remplissage du stade.

Il rejoindra Bordeaux à la fin de l’année civile

L’aspect sportif des nouveaux propriétaires a finalement été peu abordé. On ne connaît toujours pas qui sera le prochain directeur sportif même si l’Espagnol, Eduardo Macia est fortement pressenti. Une chose est sûre, le club « ne va pas acheter des joueurs à 100 millions d’euros, affirme Frédéric Longuépée, mais s’appuyer sur la formation et de jeunes joueurs à fort potentiel. » Un projet qui ressemble à celui de Monaco ou Lille.

Joe DaGrosa va occuper le poste de président avant l'arrivée en fin d'année de Frédéric Longuépée.
Joe DaGrosa va occuper le poste de président avant l'arrivée en fin d'année de Frédéric Longuépée. - Nicolas Tucat / AFP

En attendant les actes, le nouveau président des Girondins ne sera pas opérationnel tout de suite. Il va finir son travail au sein du comité d’organisation des JO de Paris 2024 jusqu’à la fin de l’année civile. C’est Joe DaGrosa qui va gérer le club au quotidien avant de prendre un peu plus de recul.