Lobbying: Antoine Griezmann persiste et signe, «un Français doit être Ballon d’Or» en 2018

FOOTBALL Manque de bol pour Grizou, c’est souvent ceux qui en parlent le moins qui en mangent le plus…

A.L.G.

— 

Griezmann avec le trophée.
Griezmann avec le trophée. — Odd ANDERSEN / AFP

C’est probablement le joueur de l’équipe de France qui a le plus parlé du  Ballon d'Or ces dernières semaines, et visiblement il a encore des choses à dire. Après avoir affirmé que, selon lui, il jouait dans la même cour que les Messi ou Cristiano Ronaldo et qu’il postulait au même titre qu’eux au Ballon d'Or, Antoine Griezmann a expliqué qu’il ne voyait pas comment, après la victoire de l’équipe de France au Mondial russe, un Français pouvait passer à côté de ce titre.

Dans les colonnes de France Football, l’organisateur de ce prix, le buteur de l’Atlético Madrid a développé sa pensée : « On a été champions du monde, on fait partie de la meilleure équipe du monde. Dans la meilleure équipe du monde, il doit y avoir le meilleur joueur du monde, non ? En tout cas, c’est ce que moi je pense. Après, ce sont des votes, des opinions, des jugements différents. Mais je pense qu’un Français doit être Ballon d’Or. » Ça se tient (mais on sait tous que c’est Modric qui va rafler la mise).