Ballon d'Or: «Si je ne le gagne pas, ce ne sera pas une déception», assure Raphaël Varane

FOOTBALL Avant l’affiche de Ligue des nations, Allemagne-France jeudi à Munich, le défenseur a affirmé que le Ballon d'Or n’était « pas un objectif en soi »…

Alexia Ighirri

— 

Ballon d'Or: «Si je ne le gagne pas, ce ne sera pas une déception», assure Raphaël Varane
Ballon d'Or: «Si je ne le gagne pas, ce ne sera pas une déception», assure Raphaël Varane — SIPA

« Il a 25 ans et il a tout gagné ». Du Blaise Matuidi dans le texte, du moins dans une vidéo publiée par la fédération sur ses réseaux sociaux, épaté par le CV de Raphaël Varane, qui en l’absence d’Hugo Lloris devrait porter le brassard de capitaine jeudi (20h45) à Munich face à l’Allemagne en Ligue des nations. Champion du monde et à nouveau vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid, le défenseur sort d’une saison XXL qui en fait naturellement l’un des prétendants français au Ballon d’Or. Et si son camarade tricolore, Antoine Griezmann, parle ouvertement de son attente d'être a minima sur le podium, Raphaël Varane ne fait pas de la récompense un « objectif en soi ».

C’est une récompense individuelle, nous on joue un sport collectif. La récompense met en valeur le travail effectué mais personnellement ce n’est pas un objectif en soi. Si je ne le gagne pas, ce ne sera pas une déception. »

Le Français reconnaît tout de même qu’il lui sera difficile de faire une meilleure saison que celle écoulée : « Sauf si je mets 40 buts en plus ! » Et promet que le sujet ne s’invite pas dans les discussions avec MBappé, Griezmann et les autres Bleus.