Bordeaux-La Gantoise: «Dans leur bulle», les Girondins veulent faire abstraction de la situation du club

FOOTBALL Malgré les nombreuses rumeurs, les joueurs et le staff se disent concentrés sur le terrain…

Clément Carpentier

— 

Eric Bedouet a réussi à resserrer son groupe.
Eric Bedouet a réussi à resserrer son groupe. — PASCAL PAVANI / AFP
  • Bordeaux affronte La Gantoise en barrage de la Ligue Europa.
  • Eric Bedouet et ses joueurs tentent de ne pas trop écouter les bruits de couloirs de ces derniers jours.

Comment font-ils ? Comment font-ils pour rester hermétique à la situation du club ? Au refus de Thierry Henry de les entraîner ? Aux nombreuses rumeurs sur la vente des Girondins ? Aux révélations sur les futurs propriétaires ? Eh bien, ils se « mettent dans leur bulle » explique Eric Bedouet, le pompier de service du club ces dernières années. Après l’échec de Thierry Henry, le club n’a toujours pas trouvé le remplaçant de Gustavo Poyet, licencié il y a dix jours. Et pour l’instant, ce n’est pas plus mal.

En effet, l’intérim de l’habituel préparateur physique du club se passe plutôt bien (une victoire, un nul et une défaite) et alors qu’un match très important se profile avec ce barrage retour de la Ligue Europa contre La Gantoise :

Il y a une prise en charge individuelle et collective de l’équipe. Aujourd’hui, il faut surtout protéger le groupe parce que ce n’est pas facile de voir toutes ces incertitudes sur l’avenir. On ne se préoccupe pas de ça. On joue et ça se passe très bien avec les joueurs. »

 

Pourtant même l’entraîneur adverse, Yves Vanderhaeghe, reconnaît que la situation actuelle de Bordeaux est très compliquée : « Ce n’est jamais gai ces mauvaises nouvelles. On ne peut pas faire abstraction de tout. Les joueurs se posent forcément des questions. »

Tous derrière Eric Bedouet

Oui et non, on a envie de lui répondre car paradoxalement tout ce remue-ménage n’atteint pas trop les Bordelais. « On a montré que sur les derniers matchs on savait se focaliser sur le terrain. Tout le monde répond présent », confirme Jimmy Briand. Et dans cette période, il ne faut pas sous-estimer le rôle d’Eric Bedouet à en croire l’attaquant bordelais :

Moi je le découvre. Après ce que je vois, c’est que le groupe est à fond derrière lui. Demain, si on s’impose, ce sera avant tout une très belle victoire pour le coach. »

Après plus de 20 ans au club, le travail de cet homme de l’ombre est connu et reconnu aux Girondins de Bordeaux. Que ce soit en interne ou dans les tribunes. Dimanche dernier, le Virage Sud a encore scandé son nom pendant de longues minutes. Une qualification pour la phase de poules serait une très belle récompense pour lui et aussi une excellente nouvelle pour le club en cette période extrêmement instable.

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux : Les supporters «très inquiets» en appellent à Alain Juppé sur la vente du club

>> A lire aussi : Mercato Bordeaux: Salaire, King Street, agent(s)… Pourquoi Thierry Henry a dit non aux Girondins?

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: Finalement, Thierry Henry ne sera pas sur le banc cette saison