Coupe du monde 2018: «Ils sont déjà champions pour nous». La Croatie prépare la plus grosse fiesta de sa vie

FOOTBALL Les supporters croates sont déjà fiers du parcours de leur équipe, qui affronte la France ce dimanche en finale de la Coupe du monde...

Camille Allain

— 

Des supporters croates se baignent dans une fontaine à Zagreb après la qualification de leur pays en demi-finale, grâce à sa victoire face à la Russie.
Des supporters croates se baignent dans une fontaine à Zagreb après la qualification de leur pays en demi-finale, grâce à sa victoire face à la Russie. — Denis Lovrovic / AFP
  • La Croatie joue ce dimanche la première finale de Coupe du monde de sa jeune histoire.
  • Les habitants de Zagreb sont toujours déjà très fiers du parcours de leurs joueurs. Ils promettent une énorme fête dans les rues de la capitale, peu importe le résultat du match face aux Bleus.
  • Fragile économiquement, la Croatie profite à fond de cette parenthèse enchantée.

De notre envoyé spécial à Zagreb,

« No reservation ». Je n’ai pas mis un pied dans son bar que Darko m’a déjà repéré. Le patron du pub Oliver Twist est submergé de demandes. Tout le monde veut choper une table sur la terrasse de son bar. « Pour la demi-finale, c’était complet quatre heures avant le match ». Dans la rue Tkalcica, l’une des plus animées de Zagreb, tous les bistrots ont sorti leur écran. Samedi, ils diffusaient en boucle tous les buts croates depuis le début de la compétition en Russie mais aussi une rétrospective du Mondial 98. Dans ce quartier, la soirée s’annonce mémorable.

Dans la capitale croate, tout le monde espère évidemment voir les Vatreni (les flamboyants) battre les Bleus et remporter la Coupe du monde. Mais si ce n’était pas le cas ? « Ce n’est pas grave, ils sont déjà champions pour nous. Ils nous ont rendus fiers. On va les recevoir en héros », poursuit Darko. Pas sûr que les Bleus aient droit au même traitement à Paris en cas de défaite…

Dans les rues de Zagreb, les enfants, les femmes, les anciens portent tous le célèbre maillot à damier. Le pays est fragile sur le plan politique et en proie à des difficultés économiques. Depuis le coup d’envoi, le parcours de Modric et compagnie a redonné le sourire à tout un peuple. « Nous sommes un tout petit pays. Nous ne sommes pas favoris, mais nous allons rester debout. Nous avons tellement vibré », témoigne Dominik.

« La plus grande fête que vous n’aurez jamais vue »

L’adolescent est venu en repérage sur la place Jelacic, où sera diffusée la finale sur écran géant ce dimanche. « Toute la Croatie va se réunir ici », promet le jeune homme. Que se passera-t-il dans les rues de Zagreb si la Croatie gagne ? « Ce sera la plus grande fête que vous n’aurez jamais vue », me jure Darko. Et si elle perd ? « Ce sera la plus grande fête que vous n’aurez jamais vue », répond, hilare, le patron du pub.

Avant même de voir la finale, les supporters croates ont déjà prévu de faire la fête à leur sélection. « Je respecte beaucoup les Français, ils ont une belle équipe. Mais je trouve que nous avons une âme, un collectif », estime Karlo, la trentaine, qui loue « l’esprit de sacrifice » de ses joueurs.

Un retour en héros lundi

Les Vatreni doivent atterrir lundi midi à Zagreb. Et peu importe le résultat de la finale, ils seront accueillis en héros. « Ça va être de la folie. Pour nous, c’est comme si on était champions », conclut Antonio, serveur d’un bar de la rue Tkalcica. La magie du football a frappé Zagreb et tout un pays.