Coupe du monde 2018: Soupçonné d'avoir réclamé un pot-de-vin, un arbitre Saoudien pourrait être exclu

FOOTBALL L'arbitre saoudien en question risque une radiation à vie...

A.L.G. avec AFP

— 

Un arbitre de football donne un carton rouge (illustration).
Un arbitre de football donne un carton rouge (illustration). — GIUSEPPE CACACE / AFP

Le comité de discipline et d'éthique de la Fédération saoudienne de football a préconisé la radiation « à vie » de l'arbitre Fahad al-Mirdasi, accusé de corruption, et recommandé son exclusion de la liste des arbitres retenus pour le Mondial 2018 en Russie. Fahad al-Mirdasi a été suspendu au motif qu'il avait sollicité un pot-de-vin auprès d'un club saoudien, selon une déclaration du comité publiée mardi soir.

Fahad al-Mirdasi avait été choisi pour arbitrer la « Kings Cup » d'Arabie Saoudite entre les clubs d'Al-Faisaly et d'Al-Ittihad le week-end dernier, mais avait été brusquement remplacé quelques heures avant le match. Dans sa déclaration, le comité de discipline et d'éthique de la Fédération saoudienne a affirmé que l'arbitre avait approché le président d'Al-Ittihad en lui demandant un pot-de-vin pour permettre à son équipe de gagner.

Radiation à vie ? 

L'affaire a été renvoyée à la Fédération saoudienne, puis à l'autorité générale du sport, la plus haute autorité sportive du royaume, ce qui a déclenché une enquête administrative. Fahad al-Mirdasi a avoué, assure la déclaration, et il a été recommandé de « le priver à vie de toute activité de football ».

Le comité a préconisé que l'Arabie saoudite demande officiellement l'exclusion de Fahad al-Mirdasi de la liste des arbitres retenus pour la Coupe du monde qui débute le mois prochain en Russie, et sa radiation à vie des compétitions internationales.