Les terrains synthétiques cancérogènes? Le gouvernement va saisir l’agence nationale de sécurité sanitaire

SANTÉ En novembre, une enquête de « So Foot » révélait la dangerosité des terrains urbains…

B.V.

— 

Un terrain synthétique
Un terrain synthétique — AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

C'est une enquête qui inquiète. En novembre, le magazine So Foot avertissait sur la dangerosité présumée des terrains de foot synthétiques installés partout dans le pays. Selon le journaliste Thibaut Schepman, qui cite plusieurs études, les petites billes noires qui constituent ces terrains sont en fait des résidus de vieux pneus qui contiendraient jusqu’à 190 substances toxiques ou cancérigènes.

>> A lire aussi : Lettre au ministère, principe de précaution, transition... On fait quoi si nos terrains synthétiques sont cancérogènes?

Des élus locaux étaient alors montés au créneau pour que la question de la dangerosité de ces terrains soit posée au gouvernement. Ce qui semble être fait, puisque ce dernier aurait décidé, selon BFMTV, de saisir officiellement l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) sur le sujet.

« De son côté, l'Anses assure qu'elle n'a encore jamais mené d'étude sur la potentielle toxicité de ces gazons mais indique bien avoir eu "des remontées d'alerte" », précise BFM.