OM: On a retrouvé LE supporter de West Ham qui n'en veut pas à Dimitri Payet... «Il reste son héros»

FOOTBALL Certains fans des Hammers ont brûlé leur maillot de Dimitri Payet. Lucas a gardé le sien, et il l’a même trimballé au Vélodrome…

Jean Saint-Marc

— 

Lucas a assisté à un match au Vélodrome, cet été, et veut à tout prix revenir.
Lucas a assisté à un match au Vélodrome, cet été, et veut à tout prix revenir. — SIPA et D. R.
  • Lucas et son père Darren, fans de West Ham, restent fidèles à Dimitri Payet, malgré son départ pour l’OM, il y a un an.
  • Une opinion assez rare, à Londres…

Le foot à travers les yeux d’un enfant, c’est assez rafraîchissant. Lucas a bientôt 10 ans, il vit à Northampton et c’est un fan de West Ham. Et de Dimitri Payet, ce qui semble incompatible. Mais Lucas lui a déjà tout pardonné : sa grève, son ingratitude, et finalement son départ de West Ham, l’hiver dernier (c’était il y a un an, tiens, bon anniversaire David Sullivan).

>> A lire aussi : Blesser Alexandre Oukidja sur un dribble ravageur... «Ça fait chier» Dimitri Payet

Lucas a bientôt 10 ans, et il porte fièrement le maillot des Hammers floqué Payet… Au Vélodrome. Son papa a posté l’image sur Twitter ce mercredi… La feinte de Payet fatale à Oukidja lui en a forcément rappelé d’autres.

La fameuse (et puissante) #TeamOM exulte et retwitte à fond, évidemment, et le club se fend même d’un gentil message privé pour le papa. Nous aussi : « Je suis un fan historique de West Ham, mais Lucas l’est seulement devenu vraiment quand Payet est arrivé, il adore ce joueur », nous raconte Darren.

Il avoue qu’il était « très déçu » quand le Réunionnais a quitté Londres, déçu aussi « de cette façon d’insister pour revenir à Marseille », alors qu’il avait « un lien spécial avec les supporters ». Quel lien ? « C’est un de ces joueurs que tu as l’impression de connaître – même si, évidemment, ce n’est pas le cas ! »

Du pop-corn et des supporters « bruyants »

On creuse un peu, et on pige que c’est Lucas himself qui a aidé son père à faire son deuil : « Pour lui, Payet est un héros, quelle que soit son équipe ! » Un héros que Lucas a voulu [re]voir en vrai, cet été, lors d’OM-Dijon. C’était sur la route des vacances. Le minot nous raconte cette soirée marseillaise… Et, surtout, ce premier traumatisme de sa vie de supporter :

– Tu étais triste quand Payet a signé à l’OM ?

– J’ai même pleuré ! J’aimais tellement le voir jouer… Mais finalement, j’ai fini par me dire que ce n’était pas une trahison, parce qu’il avait le mal du pays. Il voulait retrouver sa ville, sa famille et ses amis, ce qui est une bonne chose en fait.

– Et finalement, tu es même allé le voir au Vélodrome…

– C’est vraiment un beau stade ! J’avais mon maillot « Payet » de West Ham, les supporters de Marseille criaient et me félicitaient… C’étaient les supporters les plus bruyants que j’ai jamais entendus ! Et je voulais vous dire aussi que j’ai trouvé ça super qu’il y ait du pop-corn en vente au stade !

Du pop-corn, et quelques caviars sur la pelouse…