Affaire de la sextape: Djibril Cissé raconte comment il a vu la vidéo impliquant Valbuena

FOOTBALL L'ancien attaquant olympien témoigne dans un procès où est jugé Mustapha Zouaoui, l'un des maître-chanteurs présumés dans la fameuse affaire de la sextape...

J.L.

— 

Djibril Cissé le 21 octobre 2015.
Djibril Cissé le 21 octobre 2015. — HARSIN ISABELLE/SIPA

C’est un procès qui n’a rien à voir avec l’affaire de la sextape de Valbuena proprement dite, mais il est éclairant aussi sur ce point. Mustapha Zouaoui, dit « Sata », maître chanteur présumé dans l’affaire de sextape concernant Mathieu Valbuena, est actuellement jugé en Suisse pour recel de montres de luxe. Or Djibril Cissé, a été appelé à témoigner au tribunal correctionnel d’Yverdon-les-Bains, où l’ancien attaquant international termine tranquillement sa carrière.

Lui aussi concerné par une affaire de sextape dans un passé plus lointain, Cissé a raconté avoir demandé à Sata de détruire l’ordinateur où était stockée la vidéo en question, ce dernier l’ayant relancé à plusieurs reprises pour lui réclamer plus d’argent, soi-disant dans le rôle d’intermédiaire du véritable maître chanteur. « Il me rendait des services. C’était un copain. Mais il est tordu. Je ne le recommanderais pas », a expliqué Cissé, qui a aussi révélé comment il avait pris connaissance de la sextape de Valbuena.

« Sata m’a contacté pour que j’avertisse Mathieu. Puis il m’a envoyé un extrait de 20 secondes. C’était clair. C’était bien Mathieu. Je lui en ai reparlé en disant qu’un intermédiaire, Sata, pouvait s’en occuper. Résultat : les policiers ont débarqué chez moi et m’ont mis en garde à vue. Je me suis fait avoir. J’appelle Valbuena et je me retrouve complice. Cela fait trois ans que je suis traîné dans la boue ». Un peu moins que Karim Benzema, tout de même.