Premier League: Arsenal dépasse Manchester United (2-0) dans le duel des anciens bons

FOOTBALL Et Arsène Wenger prend une petite revanche sur José Mourinho...

20 Minutes avec AFP

— 

Wenger sert la pince de Mourinho
Wenger sert la pince de Mourinho — BPI/Shutterstock/SIPA

Les «Gunners» sont encore en vie: Arsenal a dominé Manchester United (2-0), se relançant dans la course à la Ligue des champions alors que Liverpool a calé contre Southampton (0-0), dimanche lors de la 36e journée de Premier League.

Au classement, Liverpool reprend la troisième place (70 pts, 36 matches), provisoirement occupée par Manchester City (4e avec 69 pts, 35 matches) après sa large victoire contre Crystal Palace samedi (5-0).

De son côté, Arsenal reste sixième (63 pts, 34 matches) mais se rapproche grandement de son adversaire du jour (5e avec 65 pts, 35 matches). Trop de matches, trop de blessés: José Mourinho l'avait annoncé, il vise l'Europa League (le vainqueur est qualifié pour la C1), dont il doit jouer la demi-finale retour contre Vigo jeudi.

Sans Pogba, Bailly, Blind...

Les «Red Devils» se sont donc présentés à l'Emirates Stadium avec une équipe bis sans Pogba, Bailly, Blind, Lingard ou Rashford. Et le Portugais avait décidé de bétonner...

Pendant près d'une heure, il a réussi à contrecarrer les plans de son homologue Arsène Wenger, en construisant un mur devant De Gea. Les latéraux Tuanzebe et Darmian marquaient de près Sanchez et Özil, obligeant Mata et Mkhitaryan à reculer sur leurs ailes respectives.

Face à cette défense à six, les Londoniens, menés par un Oxlade-Chamberlain flamboyant, ont beaucoup tenté avant de trouver la faille.

>> A lire aussi : VIDEO. Mort médiatique FC: Le pauvre Sirigu en prend encore quatre avec Osasuna

Mais Xhaka parvenait à débloquer la situation sur une frappe de loin déviée par Herrera et dont la trajectoire lobbait De Gea (54). Trois minutes plus tard, Welbeck pliait le match d'une tête imparable sur un centre d'Oxlade-Chamberlain (57).

Avec encore quatre matches à disputer en championnat, l'espoir renaît chez les «Gunners». Ils peuvent encore rêver d'une vingtième participation consécutive à la C1. Dimanche, ils ont au moins montré qu'ils avaient encore envie.

Sous le soleil printanier d'Anfield, les «Reds» n'ont rien réussi contre un Southampton venu chercher le match nul.