Ligue Europa: Lyon doit remplir trois conditions pour créer l'exploit au retour

FOOTBALL Balayé mercredi en demi-finale aller par l’Ajax Amsterdam (4-1), Lyon rêve d’inverser la tendance jeudi prochain pour le match retour…

Francois Launay

— 

Alexandre Lacazette est entré en fin de match
Alexandre Lacazette est entré en fin de match — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
  • Lyon devra remonter trois buts au match retour
  • Selon les statistiques, l'OL a 11% de chances de se qualifier

Bon, on ne va pas vous faire le coup de l’écart impossible à rattraper. Depuis la remontada historique du Barça face au PSG, tous les clubs de foot de la planète font mine d’y croire même quand le match aller laisse peu d’espoirs.

Battu mercredi à Amsterdam en demi-finale aller de la Ligue Europa (4-1), Lyon a officiellement 11% de chances de se qualifier jeudi prochain au Parc OL lors du match retour. Mais pour augmenter ce faible pourcentage, voilà trois idées fortes.

>> A lire aussi : Ligue Europa: L'Ajax a passé Lyon à la lessiveuse

Essayer de racheter une défense d’ici jeudi

Bon, on ne veut pas être méchant mais là il y a tout à jeter. Que ce soit Morel, Jallet, Nkoulou ou Diakhaby, les quatre défenseurs lyonnais sont passés au travers mercredi aux Pays-Bas et sont impliqués sur tous les buts.

Et encore, la maladresse de l’Ajax, qui a eu au moins quinze occasions de but, a permis à l’opération portes ouvertes d’éviter le pire (même si en prendre quatre c’est déjà pas mal). Donc pour le retour, il faut nous virer tout ça. On remet du Mammana et du Yanga-Mbiwa dans l’axe, du Rafael à droite et n’importe qui d’autre que Morel à gauche. De toute façon, ça ne peut pas être pire. Donc autant prendre tous les risques.

Prier pour que Lacazette soit à 100 %

Son retour en fin de match mercredi n’a pas sauvé l’OL de la correction. Mais au moins, Alexandre Lacazette est de retour sur les terrains. « Je savais que je ne pouvais pas jouer plus de vingt minutes mais j’attendais mon heure », reconnaît Lacazette. Deux semaines après sa blessure aux ischio-jambiers en quart de finale de la Ligue Europa à Istanbul, le meilleur buteur lyonnais est de nouveau opérationnel. « Je ne ressens plus rien depuis cinq-six jours », avoue le joueur. Tant mieux pour l’OL qui aura bien besoin de son meilleur atout offensif pour réaliser l’exploit.

S’inspirer de l’exploit face à Bruges

C’est le premier mot qu’a lâché Jean-Michel Aulas quand la question d’un exploit lui a été posée. « En 2001, à Bruges, on avait perdu sur le même score (4-1). Et on avait fait un retour fantastique (3-0) avec le soutien d’un fabuleux public lyonnais », se rappelle le président olympien. Le FC Bruges, le club belge que Lyon avait éliminé en seizièmes de finale de la coupe UEFA 2001/2002.

Bon, c’était il y a seize ans, c’est le seul exploit de ce genre de l’OL et l’Ajax a l’air d’un tout autre calibre que ce Bruges-là. Mais bon, il faut bien se donner des raisons d’y croire. C’est pas tous les jours qu’on est à 90 minutes d’une finale européenne. Même si Lyon s’en est beaucoup éloigné depuis mercredi…