Angleterre: Le président de la fédération lance un appel à un coming-out collectif

FOOTBALL Il souhaiterait voir des joueurs de Premier League le faire en début de saison...

R.B. avec AFP

— 

Le président de la fédération anglaise de football Greg Clarke.
Le président de la fédération anglaise de football Greg Clarke. — Tolga Akmen/LNP/Shutter/SIPA

La Fédération anglaise de football (FA) voudrait que les joueurs désirant révéler leur homosexualité organisent en même temps un coming-out collectif en début de saison, déclare lundi son président Greg Clarke dans le Times.

«Je lance ce message: si plusieurs joueurs professionnels de haut niveau veulent faire leur coming-out, pourquoi ne pas se synchroniser? De cette manière, personne n'est obligé de révéler son homosexualité tout seul», explique le dirigeant.

L'année dernière, le président de la FA avait dit «ne pas recommander» à des joueurs professionnels de révéler leur homosexualité en raison des insultes qu'ils pourraient recevoir. Mais, selon lui, un coming-out collectif serait à même de diminuer les réactions homophobes.

>> A lire aussi : Pour Thierry Henry, il est «bon pour le football» que des joueurs homosexuels fassent leur coming-out

«La Premier League, la Ligue et la FA pourraient le faire au début de la saison. Au début de la saison, tout le monde pense que c'est LA saison de son club, les spectateurs sont contents, il fait beau... J'ai demandé à la communauté gay comment nous pourrions apporter notre soutien à ceux qui voudraient rendre public leur sexualité», a-t-il ajouté.

«Je ne veux pas faire partie d'un processus qui dirait: "Vous devez sortir du placard." Ce ne serait pas juste. Les gens sont prudents», a poursuivi M. Clarke en précisant que l'objet de sa démarche vise avant tout à proposer son aide aux joueurs qui veulent faire leur coming-out mais surtout pas de les inciter à le faire.

Justin Fashanu, qui s'est suicidé en 1998, reste à ce jour le seul joueur en Angleterre à avoir révélé son homosexualité durant sa carrière professionnelle.