VIDEO. Angleterre: Non, la Premier League «ne va pas s'écrouler» à cause du Brexit

FOOTBALL Même si certains joueurs risquent d'avoir à quitter le pays...

A.Mag. et Maxime Deloffre

— 

Yohan Cabaye fête son but lors de Norwich-Crystal Palace le 8 août 2015.
Yohan Cabaye fête son but lors de Norwich-Crystal Palace le 8 août 2015. — Joe Toth/BPI/REX Shutte/SIPA

Quel impact peut avoir le Brexit sur le football britannique ?  d’une puissance financière hors normes, la Premier League pourrait bientôt perdre une grande partie de ses 168 joueurs étrangers européens. Pourquoi ? Une vieille histoire de permis de travail qui oblige tout joueur non-communautaire à participer à un nombre minimum de matchs avec sa sélection. Une règle qui s’appliquait jusqu’ici aux Sud-Américains, mais qui pourrait désormais concerner les Européens et obliger certains joueurs ( Kanté, Cabaye, Schneiderlin pour en citer quelques-uns) à quitter le championnat. Un scénario que Vincent Chaudel, économiste du sport chez Kurt Salmon, ne craint pas.

Le Brexit est-il un problème pour le championnat anglais ?

Le championnat ne va pas s’écrouler du jour au lendemain, je ne le crois pas une seule seconde. Même si la livre perd de sa valeur, le foot anglais est tellement en avance que ça réduira éventuellement sa suprématie mais ça ne la remettra pas en cause. Les contrats de droit télé domestiques et internationaux ont été vendus pour une période longue avec des montants très importants. A partir du moment où le dernier du championnat anglais touche deux fois plus en droits télés que le premier de ligue 1, le football britannique restera le plus puissant. En revanche pile au moment ou l’on se parle il existe des règlements qui peuvent impacter les joueurs européens

>> A lire aussi : Droits TV: Le PSG touche deux fois moins que le dernier du championnat d'Angleterre

 

Certains joueurs majeurs de première league pourraient donc faire leur valises et quitter le championnat en cas d’application stricte de ces règles ?

On rentre dans une zone grise ou il va falloir voir ce que la fédération anglaise et la premier league vont aménager en termes de règlement. Mais je ne les vois pas se tirer une autre balle dans le pied. Les clubs, donc la ligue, n’ont aucune envie de se passer des joueurs qu’ils font venir aujourd’hui à grands coups de livre sterling. Il va y avoir des discutions avec la fédération pour permettre aux clubs de continuer à disposer des internationaux européens comme bon leur semble. Le problème c’est pour les joueurs "intermédiaire", tout le bataillon de footballeurs de Premier League ou de deuxième division, non internationaux, ou non titulaires. Pour eux ça peut poser des problèmes.

Le brexit pourrait-il avoir un impact sur le championnat français ?

Pas pour des raisons financières mais pour les raisons réglementaires oui. Car dans le modèle économique de la Ligue 1, il y a surtout le mercato où les clubs français ont pris l’habitude de vendre plus que d’acheter. Surtout, ils vendent principalement… aux clubs anglais. Et pour des raisons de règlements déjà évoquées les Anglais pourraient retarder, voire modifier leur stratégie d’investissement.

Mais est ce que ce serait pas un mal pour un bien ? Notre championnat ne pourrait-il pas garder ses joueurs plus longtemps et voir le niveau général monter ?

Oui c’est le problème de la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine. On risque d’avoir des difficultés financières à court terme, car nos clubs sont à la limite du rouge, mais si ça nous permet de garder nos jeunes talents plus longtemps, d’en bénéficier techniquement c’est bien. Économiquement si on les vend à maturité c’est bien aussi car on va les céder plus cher. Au final, ce n’est pas forcément une mauvaise chose mais il faudra gérer quelques effets à court terme