Euro 2016: Buffon en mozzarella, De Rossi en basilic... Si l'Italie était une pizza

FOOTBALL Un restaurateur italien nous a imaginé une pizza 100% Squadra Azzura...

Francois Launay
— 
Illustration d'une pizza
Illustration d'une pizza — SIPA

Sans pression. Déjà qualifiée pour les huitièmes et sûre de finir première de son groupe, l’Italie va pouvoir se la couler douce mercredi à Lille face à l’Irlande. Vu la qualité de la pelouse du stade Pierre Mauroy, pas sûr qu' Antonio Conte prenne des risques avec ses titulaires.

Mais pour les récompenser de ce premier tout réussi, on a demandé à un restaurateur italien d’imaginer la pizza parfaite pour rendre hommage à la Squadra Azzurra. Gilberto d’Annunzio, basé à Lille, s’est prêté au jeu.

>> A lire aussi : Euro 2016: Italie-Suède, revivez la vilaine qualification de la Squadra Azzurra...

La pâte : Antonio Conte « C’est le levain naturel. Plus largement, je prendrais la base de la margherita. C’est celle que mangent 90 % des Italiens : sauce tomate, mozzarella de buffle et basilic, les trois couleurs de l’Italie »

Antonio Conte sur le banc de l'équipe de l'Italie contre l'Allemagne, le 29 mars 2016.
Antonio Conte sur le banc de l'équipe de l'Italie contre l'Allemagne, le 29 mars 2016. - Kerstin Joensson/AP/SIPA

La mozzarella di buffala : Gianluigi Buffon. « C’est le produit phare, le truc en plus, la sagesse, la base. »

Gianluigi Buffon lors du match entre l'Italie et la Belgique le 13 juin 2016.
Gianluigi Buffon lors du match entre l'Italie et la Belgique le 13 juin 2016. - Laurent Cipriani/AP/SIPA

Le piment et les câpres : Giorgio Chiellini et Leonardo Bonucci : « C’est un peu comme Materazzi à l’époque. Ça pique un peu et ça leur va bien »

Ibrahimovic et Bonucci, lors de Suède-Italie, le 17 juin 2016, à l'Euro.
Ibrahimovic et Bonucci, lors de Suède-Italie, le 17 juin 2016, à l'Euro. - Pascal PAVANI / AFP

Le basilic : Daniele De Rossi « C’est le lien entre la défense et l’attaque. Et c’est surtout un vrai chien sur le terrain »

Italy's Daniele De Rossi hangs momentarily in the air after defending the ball during the Euro 2016 Group E soccer match between Belgium and Italy at the Grand Stade in Decines-Charpieu, near Lyon, France, Monday, June 13, 2016. (AP Photo/Antonio Calanni)/VLM140/911964240682/1606132212
Italy's Daniele De Rossi hangs momentarily in the air after defending the ball during the Euro 2016 Group E soccer match between Belgium and Italy at the Grand Stade in Decines-Charpieu, near Lyon, France, Monday, June 13, 2016. (AP Photo/Antonio Calanni)/VLM140/911964240682/1606132212 - Antonio Calanni/AP/SIPA

La roquette : Antonio Candreva « C’est le côté un peu poivré de l’équipe. Et puis, c’est mon joueur préféré »

Antonio Candreva face à Eden Hazard
Antonio Candreva face à Eden Hazard - SIPANY/SIPA

La tranche de jambon : Emanuele Giaccherini. « Il nous met un beau but contre la Belgique. Je le vois bien en tranche de jambon San Daniele très fine coupée à la main et posée sur le dessus »

Le placage du buteur Emanuele Giaccherini sur Eden Hazard en dit long sur les intentions parfois mises par l'Italie lundi.
Le placage du buteur Emanuele Giaccherini sur Eden Hazard en dit long sur les intentions parfois mises par l'Italie lundi. - EMMANUEL DUNAND / AFP

Le gorgonzola : Graziano Pellé et Eder. « C’est le truc que tu ne vois pas quand c’est cuit mais quand tu le mets en bouche, tu te dis « oh bah, y’a du gorgonzola là-dedans ». Personne ne les connaît, personne ne les voit et puis d’un seul coup, ils te mettent un but"

Graziano Pellé lors du match contre la Belgique
Graziano Pellé lors du match contre la Belgique - NIVIERE/SIPA

Le nom : la pizza sorpresa « Si on voulait rester classique, on l’appellerait La Squadra mais vu cette équipe, elle pourrait s’appeler La Sorpresa (la surprise). »

La joie des Italiens après leur qualification en huitièmes de finale
La joie des Italiens après leur qualification en huitièmes de finale - Hassan Ammar/AP/SIPA