Manchester City-PSG: Mais qu'est-ce que t'as foutu Laurent Blanc?

LIGUE DES CHAMPIONS L'entraîneur parisien a raté sa double confrontation contre City...

Romain Baheux

— 

Laurent Blanc lors du match entre Manchester City et le PSG le 12 avril 2016.
Laurent Blanc lors du match entre Manchester City et le PSG le 12 avril 2016. — BPI/Shutterstock/SIPA

Soyons clairs, ce n’est pas ici que vous lirez si Laurent Blanc sera viré ou non. Mais si on ignore si l’entraîneur du PSG, prolongé jusqu’en 2018 en février, pointera bientôt à Pôle emploi, on est sûrs d’une chose : ce nouveau raté en Ligue des champions lui est en partie imputable. On vous explique pourquoi.

Non mais c’est quoi ce changement tactique ?

La dernière fois que tu t’étais amusé à pondre un truc du genre, c’était contre l’Espagne en quart de finale de l’Euro 2012 où tu avais monté un 4-5-1 avec Debuchy ailier droit devant Réveillère. On pensait que l’échec de la chose te vaccinerait de pareille initiative dans un match crucial. C’est bien mal te connaître, et on en a eu la preuve avec ce 3-5-2 sorti des tréfonds de ton manuel de tacticien mais jamais utilisé en match par ton équipe.

Tu voulais perturber City ? Tu as désorienté tes hommes, incapables de se procurer la moindre occasion dans le jeu, et pourri ton équilibre défensif avec Serge Aurier dans l’axe à côté de Gregory Van der Wiel arrière droit. « On avait travaillé ce système dans la semaine, tout le monde était prévenu, a tenté de te défendre Thiago Silva, de loin le meilleur Parisien à Manchester. Maintenant, on a eu des difficultés. C’était compliqué de trouver des solutions en première période. »

Et toi, que dis-tu de ton expérimentation, achevée peu avant la pause par la blessure de Thiago Motta, l’entrée de Lucas et le retour au classique 4-3-3 ? « Quand on ne se qualifie pas on regrette tout. Quand on gagne, personne ne pose ce genre de questions. On avait des stratégies qu’on a mises en place, mais on a montré nos limites et elles ont été techniques. » Et tactiques Laurent.

Qu’est ce que tu as foutu avec Serge Aurier ?

Résumons. A l’aller, Serge Aurier, évincé de l’équipe première depuis deux mois à cause de ses saillies sur Periscope, est bombardé titulaire à la surprise générale. Tant pis pour Marquinhos, son suppléant, qui mate depuis le banc l’Ivoirien se liquéfier physiquement au fur et à mesure du match. Eteint, le latéral droit est fautif sur l’égalisation de Manchester City (2-2).

[VIDEO] Manchester City est parvenu à égaliser face au Paris Saint-Germain suite à une remise maladroite d'Aurier dans l'axe (2-2) http://po.st/ykaUxR #PSGMCI #PSGCity

Posté par beIN SPORTS France sur mercredi 6 avril 2016

Au retour, Aurier prend cette fois place dans l’axe de la défense dans ton 3-5-2 évoqué précédemment. Naturellement, c’est un naufrage absolu. L’Ivoirien a contraint Thiago Silva à bosser pour deux derrière et a même failli causer le combo ouverture du score de City-rouge pour Trapp sur cette passe en retrait qui a mené au penalty raté d’Agüero. L’échec du joueur, sorti à l’heure de jeu mardi soir, est aussi celui de son coach.

On en parle de cette gestion d’équipe ?

Sacrés champions de France il y a un mois, les Parisiens et leur entraîneur assuraient qu’ils allaient pouvoir maintenant se focaliser sur leur objectif européen. Contre Manchester City, on a vu une équipe sans allant, « manquant de caractère » de l’aveu même de son capitaine. On ne vous parle même pas des joueurs pétés ou en mauvaise forme.

>> A lire aussi : VIDEO. La frappe de De Bruyne qui ruine les espoirs parisiens

L’écueil que l’on craignait est bien arrivé : champions très tôt, les Parisiens ont peut-être trop relâché la tension. On peut discuter des heures du niveau de la Ligue 1 qui pénaliserait le PSG dans ces grosses échéances, mais la chose qui a sauté aux yeux c’est que cette équipe n’était pas prête à renverser le quatrième de Premier League mardi soir. Et l’un des responsables était debout devant le banc de touche.