Coupe du monde 2018: Antoine Griezmann «signe de suite» pour participer aux JO à Paris et il se voit bien en MLS

FOOTBALL Répondant à des questions de grands sportifs tricolores pour « Le Figaro », Antoine Griezmann s’est confié sur la suite de sa carrière. Il s’imagine bien découvrir le championnat américain et porter les Bleus à Paris 2024…

J.L.

— 

Antoine Griezmann, ici à l'échauffement avant France-Pérou lors de la Coupe du monde.
Antoine Griezmann, ici à l'échauffement avant France-Pérou lors de la Coupe du monde. — Natacha Pisarenko/AP/SIPA
  • Avant le bouillant France-Argentine de samedi (16 heures), Antoine Griezmann a évoqué la suite de sa carrière en répondant à des questions de grands sportifs français pour « Le Figaro ».
  • Deux infos majeures à retenir : « Grizou » s’imagine bien à la fois dans la sélection des Bleus aux JO de Paris 2024, et dans le championnat américain, lui le grand fan de NBA.

Bon, à la veille d’un assez flippant France-Argentine, il faut bien reconnaître qu’Antoine Griezmann nous inquiète un peu. Très en dedans durant les trois matchs de poule à la Coupe du monde, l’atout majeur des Bleus a eu le mérite de nous détendre via une interview assez spéciale mise en ligne jeudi par Le Figaro.L’attaquant de l’Atlético de Madrid y répond à des questions de nombreux grands sportifs tricolores comme Teddy Riner, Tony Yoka, Earvin Ngapeth ou Martin Fourcade.

C’est ce dernier qui a évoqué une perspective intéressante, à savoir les Jeux olympiques de 2024 à Paris. Chaque sélection a en effet le droit d’aligner trois joueurs de plus de 23 ans aux JO et « Grizou » (qui aura alors 33 ans) semble plus que chaud.

« Carrément ! J’aimerais bien, et ça peut être un rêve. J’ai vécu l’Euro en France, et c’était un kiff ultime. Vivre ça à nouveau en 2024 pour les JO de Paris, je signe de suite. Ça peut être magnifique. Honnêtement, ça peut être l’un de mes objectifs de fin de carrière. Il faut que tu me garantisses une place (rires). »

Ça aurait quand même de la gueule cette affaire, et ce même si d’ici-là, Antoine Griezmann pourrait avoir quitté les championnats européens… Et oui, répondant à une question de Jo-Wilfried Tsonga sur la suite de sa carrière, il y est allé d’une autre petite confidence.

« Vers 32, 33 ans, je veux être dans le championnat américain »

L’ancien de la Real Sociedad se voit bien champion du monde et vainqueur d’une Ligue des champions pour ensuite « partir jouer tranquille aux États-Unis ». « C’est ma feuille de route idéale, lance-t-il. Je ne sais pas encore à quel âge je veux évoluer en MLS, tout dépend des titres que j’aurais remportés avant. Vers 32, 33 ans, je veux être là-bas. Il faut quand même que je sois présentable sur le terrain. »

Et un Antoine Griezmann plus « présentable », ça donnera quelle vie dans une dizaine d’années ? « Soit j’ai des partenariats importants et je suis obligé de garder la forme, la ligne et une certaine tenue. Soit je dis non à tout, je coupe vraiment, j’ai une petite brioche au niveau du ventre, avec mes bières dans la glacière à faire des barbecues et profiter de la vie. Le rêve absolu. » Bienvenue dans notre vie « Grizou ».

>> A lire aussi : Coupe du monde 2018: Est-ce qu'on ne commencerait pas à s'inquiéter pour Antoine Griezmann?