VIDEO. Coupe du monde 2018: Malgré le 6-1 qui fait mal, les Panaméens explosent de joie après le but de leur sélection

FOOTBALL Pour les Panaméens, l'important c'est clairement de participer...

A.L.G.

— 

Un supporter panaméen prend son pied en Russie.
Un supporter panaméen prend son pied en Russie. — JOHANNES EISELE / AFP

Qu’importe la peignée pourvu qu’il y ait un but de marqué. Pour la première participation de l’histoire de leur sélection à une Coupe du monde, les supporters Panaméens ne sont pas trop exigeants avec leurs héros. Ils savaient que ça serait dur pour la Marea Roja (la Marée Rouge) et, face à l’Angleterre (6-1), c’est peu dire que ça l’a été.

Pourtant, même si leur équipe était menée 6-0, les Panaméens ont foutu un bordel monstre quand leur doyen Felipe Baloy (37 piges) a sauvé l’honneur en fin de rencontre. C’est aussi pour ça qu’on est raides dingues de la Coupe du monde.

Voilà au moins un pays en parfait accord avec les principes de Pierre de Coubertin.