Coupe du monde 2018: «Paul n'est pas aigri», Varane fait le SAV de Pogba

FOOTBALL Paulo a posté un message à l’encontre de ceux qui le critiquent, lundi…

N.C.

— 

Varane et Pogba en discussions avec Pavard lors de Frane-Australie en Coupe du monde, le 16 juin 2018.
Varane et Pogba en discussions avec Pavard lors de Frane-Australie en Coupe du monde, le 16 juin 2018. — Kirill KUDRYAVTSEV / AFP

De notre envoyé spécial à Istra,

C’est dommage, ces jours-ci, ça ne venait plus à l’idée de grand monde de remettre en cause Paul Pogba. Régulièrement critiqué pour ses performances en deçà des attentes en équipe de France, le milieu de terrain, sans être exceptionnel, a grandement participé à sortir les Bleus de la nasse samedi contre l’Australie. Son passage en zone mixte après le match a aussi marqué les esprits. Tout allait bien, donc, il y a d'autres débats plus urgents à lever chez les Bleus.

Mais Paulo s’est un peu remis tout seul dedans, lundi après-midi, avec ce message posté sur Twitter : « Travaille dans l’ombre, laisse les gens faire du bruit ». Bad timing.

Son léger agacement lors l’entraînement qui a suivi n’est pas passé inaperçu non plus. Du coup, Raphaël Varane a dû monter au front ce mardi matin en conférence de presse. « Hier, il était énervé parce qu’il a perdu, déjà, et parce que Mendy a raté un but facile », a déminé le défenseur des Bleus avec le sourire. Avant de passer à la partie qui nous intéresse vraiment. « Par rapport à la presse, il y a beaucoup de négatif de dit aussi, il faut être honnête. C’est souvent ça qui est mis en avant. Nous, on voit ses qualités. Mais il n’est pas aigri, sa force est de rester positif de toute façon. Si vous pouviez l’être un peu plus aussi, ce serait cool ».

La presse d’un pays doit-elle forcément être supportrice de son équipe nationale pendant une Coupe du monde ? Ah tiens, ça aurait fait un bon sujet de philo pour hier, ça.