La Coupe du monde dans nos vies, épisode 4. Nostradamus, 40.000 prostituées et l'épilepsie de Ronaldo, ces légendes urbaines du Mondial (part 1)

SERIE Nostradamus a-t-il vraiment prédit une victoire de l'Espagne ? Ronaldo a-t-il été victime d'une crise d'épilepsie avant la finale de 98? 20 Minutes revient sur les rumeurs et intox qui ont marqué les Coupes du monde...

Mathilde Cousin & Jean-Loup Delmas

— 

Quel énorme mytho ce Nostradamus
Quel énorme mytho ce Nostradamus — MARY EVANS/SIPA et montage 20 Minutes
  • Tous les jours, 20 Minutes évoque dans un article le lien que nous avons tous avec les Coupes du monde.
  • Aujourd'hui, on évoque les légendes urbaines des Mondiaux, ces croyances qui se propagent sans qu'on sache vraiment si c'est vrai ou pas.

Nous sommes tous un peu la Coupe du monde. Qu’on adore ou qu’on déteste le foot, qu’on le suive régulièrement ou une fois tous les quatre ans, qu’on soit né un soir de juillet 1998 ou trente ans avant, nous avons tous une expérience singulière et collective liée à la Coupe du monde. Durant tout le Mondial en Russie, 20 Minutes vous propose de l’explorer chaque jour à travers des témoignages, des interviews, des anecdotes, des jeux, des reportages ou des portraits. Parce que la Coupe du monde, c’est bien plus que juste du foot. >> Pour relire l'épisode d'hier: Mais bon sang, qui a donné son nom au Stade de France?

>> Pour relire toute notre série

Aujourd’hui, l’épisode n°4 : Ces légendes urbaines qui ont marqué l’histoire de la Coupe du monde (part 1)

Le plus drôle dans toute la confection de cet article, c’était sans doute de chercher toutes les conneries qui ont pu se dire ou s’écrire sur la Coupe du monde. La CIA qui achète un Mondial, l’Allemagne qui rapatrie 50.000 prostituées, la Corée du Nord qui remplace la moitié de ses joueurs à la mi-temps d’un quart de finale, on a bien rigolé à lister tout ça. Puis on vous a fait une petite sélection de toutes les légendes urbaines transmises de génération en génération et on les a passés au mixer du fact-checking pour voir ce qu’il en restait. En général, c’est pas grand-chose.

Nostradamus qui nous annonce la victoire de l’Espagne 5 siècles trop tôt

Que serait une Coupe du monde sans ses devins ? Il y a eu Paul le poulpe en 2010. Quatre ans plus tôt, en 2006, c’est une fausse prédiction de Nostradamus qui agite le monde du football, comme l'explique le quotidien espagnol 20 Minutos (rien à voir avec nous). L’homme de sciences, qui vivait au XVIe siècle, aurait écrit cette prédiction : « quand le sixième mois de 2006 s’achèvera, le roi d’Espagne traversera les Pyrénées avec son armée. Les légions de Belzébuth attendront la bataille dans les plaines du centre de l’Europe. La destruction et la défaite tomberont sur les méchants. Le Saint Graal reviendra en Espagne avec le roi triomphant. » Certains vont voulu y voir une annonce de la victoire de l’Espagne dans la compétition.

L’apothicaire français n’a jamais écrit ces quelques lignes, qui semblent avoir circulé dès 2005 sur internet. Qui que soit l’auteur de ce texte, il s’est trompé : tous les Français se souviennent de la victoire de l’Italie en finale.

Le malaise vagal de Ronaldo

12 juillet 1998, jour de gloire pour les Bleus ! Grâce (en partie) à un Ronaldo diminué ? Très vite, les rumeurs s’envolent : La star de ce mondial aurait fait un malaise vagal la veille, et n’était même pas certain de débuter le match ! Après pas mal de recherches, il s’avère que… c’est vrai (comme quoi, toutes les rumeurs ne sont pas fausses), voire même une version diminuée de la réalité.

Roberto Carlos, son pote de chambrée, ni aucun membre de la sélection brésilienne, n’ont jamais nié avoir vu Ronaldo faire un malaise dans sa chambre d’hôtel. Selon Bruno Caru, président de la société italienne de la cardiologie du Sport et à l’époque en charge de Ronaldo, ce n’était pas seulement une crise d’épilepsie : « Une fois à l’hôpital, il avait 18 pulsations par minute. Cela signifie qu’au moment de la crise, le cœur s’était arrêté de battre. C’était donc une crise cardiaque et non une crise d’épilepsie ! »

Dans son livre le Dopage dans le Football, le docteur Jean-Pierre de Mondenard évoque une autre théorie : « Ronaldo souffrait des genoux depuis le début du Mondial et le staff médical lui faisait des infiltrations pour qu’il puisse jouer malgré son handicap. De plus, ce genre de produit contient un anesthésique qui peut, s’il est injecté en partie dans un vaisseau sanguin, provoquer un choc avec perte de connaissance pouvant passer pour une crise d’épilepsie. » Quant à l’hypothèse selon laquelle c’est Nike qui aurait obligé Ronaldo à jouer, le principal concerné, et le sélectionneur de l’époque, ont toujours démenti. Encore pas mal de zones d’ombre donc, mais une chose est certaine : Ronaldo ne pétait pas la forme ce 12 juillet (et ce n’est pas le choc avec Barthez qui a du le faire aller mieux).

L’équipe du Japon et son avion Pokémon en 2014

L’équipe du Japon et son avion Pokémon en 2014 s’est-elle déplacée avec Spoiler : non. C’est pourtant ce qu’ont affirmé plusieurs usagers de Twitter pendant la dernière Coupe du monde, en publiant une photo d’un avion aux couleurs des personnages japonais. Le site Kotaku indique que le tweet original, qui n’est plus disponible, a été retweeté plus de 7.000 fois et repris par plusieurs médias.

Comme le montrent des photos retrouvées par Kotaku, l’équipe japonaise est arrivée dans un avion classique.

Toutefois, les avions décorés aux couleurs du dessin animé existent bien. Ils sont la propriété de la compagnie All Nippon Airways.

L’Allemagne a-t-elle débauché 40.000 prostituées pour sa Coupe du monde en 2006 ?

La Russie ne va pas faire exception : comme à chaque grande compet' internationale, on va nous parler des prostituées et de l’augmentation du trafic du sexe qui va arriver. D’où nous viennent toutes ces Cassandre qui nous jurent que le pire de la débauche est à venir ? Du 25 janvier 2006 exactement ! La Coalition Contre la Traite des Femmes (CATW) lance ce jour-là une campagne internationale intitulée : « Acheter du sexe n’est pas un sport ». Elle pose notamment un chiffre qui fera scandale : 40.000 prostituées de l’Est seraient « importées » en Allemagne pour l’occasion ! « Cette 18e Coupe du monde de football battra-t-elle tous les records en matière de racolage ? », titre même Le Monde.

Sauf que ce chiffre alarmiste ne repose sur rien… D’où vient-il ? Qui l’a calculé ? Jamais on ne le saura. La journaliste Caroline Bruneau lançait la théorie suivante : « Il y a 40 millions d'hommes allemands, or il y a 400 000 prostituées en Allemagne. On attend 4 millions de supporters, donc mathématiquement le nombre de filles augmentera de 40 000. Bien tourné, n'est-il pas?  » Bon on espère que le calcul n'est pas aussi simpliste que ça, mais avouons que ça fait une étrange coïncidence...  L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a conclu après enquête qu’il n’y avait pas eu d'augmentation du trafic d'être humain cette année-là… Idem, le New York Times mène l'enquête dans le sex club Artemis, où aucune hausse de l’activité n’a été observée.

Dans les colonnes du média, Stéphanie Klee, prostituée à la tête d'un lobby pour les droits des travailleurs du sexe expliquait simplement : « C'est difficile de dire à vos amis : «Je vais vous laisser maintenant et aller au bordel pendant 20 minutes». Ce n'est pas un comportement normal. » En 2010, des rapports européens montrent qu’en Afrique du Sud, les rapports ont au contraire baissé. On a voulu mener nos propres recherches et on a demandé à Maîtresse Gilda, porte-parole du syndicat du travail sexuel, qui nous a donné beaucoup de sources, tout en s'énervant pas mal, lassée de ce maronnier: « 12 ans !! putain. ça fait 12 ans qu'on se crève à démonter ces conneries... Et à chaque fois on a un clown qui sort d'une boîte pour nous ressortir le coup des 40.000 prostituées importées pour la coupe du monde. » Ok, ok, on a compris. Désolé.

Le mytho de la Corée du Nord

Alors comme ça, la Corée du Nord aurait battu les Etats-Unis 4-0 en 2014 ? Ce détournement d’un journal télévisé nord coréen a accumulé plus de dix millions de vues sur YouTube. On y voit des extraits d’un match de l’équipe nationale. La journaliste y annonce trois victoires de la Corée du Nord sur le Japon, les Etats-Unis et la Chine, avant d’annoncer que l’équipe va affronter le Portugal en finale. Kim Jong-un apparaît même sur un écran d’une fan zone brésilienne. Le logo d’une des chaînes du pays apparaît sur les images.

A première vue, ce JT apparaît plus vrai que nature. Mais plusieurs internautes ont noté des irrégularités : le son est désynchronisé, les images des matchs sont anciennes. Il s’agit d’un montage. De plus, l’équipe de Corée du Nord ne s’est pas qualifiée pour cette compétition. Plusieurs médias ont rapporté que les matchs de la compétition ont bien été diffusés dans le pays, mais avec un décalage dans le temps.

>> Demain: C'est le bac. Et 20 Minutes vous aide à citer la Coupe du monde dans vos épreuves!