Biathlon: Martin Fourcade au repos… Est-ce qu'il ne faudrait pas s'inquiéter à trois mois des Jeux d'hiver?

BIATHLON Le double champion olympique a passé un bilan biologique, lundi…

A.H.

— 

Martin Fourcade vise un troisième titre olympique en Corée du Sud.
Martin Fourcade vise un troisième titre olympique en Corée du Sud. — Matthias Schrader/AP/SIPA
  • Martin Fourcade a connu un championnat de France décevant.
  • Le biathlète a passé un bilan médical pour déterminer les causes de cette contre-performance.
  • Son entraîneur n'est pas inquiet.

Le compte à rebours est lancé. A moins d’un mois de la reprise de la coupe du monde de biathlon, et à trois des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang, en Corée du Sud, tout le monde est sur le pied de guerre. Mais pour Martin Fourcade, c’est un peu la soupe à la grimace. Après des championnats de France d’été (oui, oui, en plein automne) décevants ce week-end, notre Martin national n’a pas la pêche, ni la super pêche.

>> A lire aussi : La menace nord-coréenne pendant les Jeux? Martin Fourcade «assez calme sur le sujet»

Onzième du sprint et septième de la poursuite, celui qui a battu le record de victoires sur un hiver la saison dernière est allé faire un bilan biologique complet, lundi, rapporte le journal L’Equipe. Le but déterminer les raisons de cette contre-performance à La Féclaz, en Savoie. Martin Fourcade a en effet été bien loin de ses standards.

Un peu de repos avant le début de la saison

« Ça fait trois semaines qu’il traîne une crève. Ce week-end, ça n’allait vraiment pas du tout. On a un peu du mal à comprendre, on s’attendait à ce que ce ne soit pas mirobolant mais pas à ce point-là. On pense qu’il a peut-être été simplement en contact avec une saloperie qui traîne, type virus ou autre, et que ça ne s’est pas développé », a réagi Stéphane Bouthiaux, l’entraîneur de Martin Fourcade sur RMC.

>> A lire aussi : «Je ne voterai pas pour Le Pen», Martin Fourcade a fait son choix

Après ces résultats décevants, Martin Fourcade, qui sera le porte-drapeau de la délégation française en Corée du Sud, devrait observer quelques jours de repos, chez lui, avant de retrouver la compétition. « Je connais ses capacités à rebondir donc je ne m’inquiète pas trop. Je suis plus déçu pour lui qu’inquiet pour la suite de la saison », analyse Bouthiaux. Le coup d’envoi de la Coupe du monde de biathlon sera donné le 27 novembre à Ostersund, en Suède. Avant cela, Martin Fourcade pourra reprendre ses marques en Norvège le 18 et 19 novembre.