Pour Debuchy, «Newcastle a fait une offre mais ils ont dû se tromper», promet Rudi Garcia

FOOTBALL L'entraîneur du Losc porte un regard attentif aux performances de son joueur...

Propos recueillis par François Launay, à Lille

— 

L'entraîneur lillois Rudi Garcia, le 7 avril 2012, à Brest.
L'entraîneur lillois Rudi Garcia, le 7 avril 2012, à Brest. — FRED TANNEAU / AFP

Il n'est pas pour rien dans l'explosion de Mathieu Debuchy. Si Rudi Garcia n'a ni formé, ni lancé en pro le latéral droit de l'équipe de France, c'est lui qui a su lui donner des ailes offensivement. Aujourd'hui, il sait que les gros clubs tapent à la porte.

Êtes-vous surpris par les performances de Debuchy à l'Euro?
Non, car il joue avec l'équipe de France comme avec nous. Il se positionne très haut offensivement et il est aussi très rigoureux défensivement. En plus, il dégage de la confiance. Sans faire injure à Réveillère et Sagna, il est en train de montrer que c'est lui qui doit s'installer au poste de latéral droit en équipe de France.

A t-il une âme de leader?
Oui, à travers l'exemple qu'il donne sur le terrain. Après, dans le vestiaire, il a progressé au fur et à mesure des années. Il est capable de motiver les troupes avant le match. Et puis, c'est quelqu'un de droit, et d'honnête. Il a aussi un statut particulier chez nous, car c'est le régional de l'étape.

Pourtant, il pourrait 
vous quitter cet été...
Il est tiraillé entre jouer la Ligue des champions dans le Grand Stade et aller voir ailleurs. S'il part pour une vraie progression sportive, on sera content de le voir évoluer. Après, on n'a pas du tout prévu de le remplacer. Même si je crois que Newcastle a envoyé par fax une offre de 4 millions de livres (5M€). Mais ils ont dû se tromper de joueur...