Sport

Vincent Aboubakar pas complètement d'attaque

C'est l'une des révélations de la saison valenciennoise. Avec les blessures à rallonge de Grégory Pujol, auteur de 17 buts la saison dernière, Vincent Aboubakar s'est imposé cette année à l...

C'est l'une des révélations de la saison valenciennoise. Avec les blessures à rallonge de Grégory Pujol, auteur de 17 buts la saison dernière, Vincent Aboubakar s'est imposé cette année à la pointe de l'attaque du VAFC. A 21 ans, l'international camerounais impressionne par son style tout en générosité et en puissance. « C'est la saison où il explose. Il a la confiance du coach et réussit des bons matchs », reconnaît Mamadou Samassa, son concurrent au poste d'avant-centre. Pourtant, avec seulement quatre buts cette saison en Ligue 1, Aboubakar marque peu. A titre de comparaison, Samassa, qui a joué deux fois moins que lui, a inscrit le même nombre de buts. La faute à un trop plein d'individualisme et à une fougue encore mal canalisée. « C'est un jeune joueur. Il lui manque l'expérience et cette sérénité pour savoir que dans le foot, il n'y a pas que celui qui marque. Quand on est jeune, on a souvent tendance à vouloir faire les choses trop vite », lâche Daniel Sanchez, le coach nordiste.

« Son intérêt, c'est de rester ici »
Ancien attaquant, le technicien nordiste n'hésite d'ailleurs pas à donner des conseils à son joueur. « Il faut savoir se faire oublier, se mettre dans le dos des défenseurs, avoir du flair aussi. Tout ça se gère avec l'expérience et la maturité. Mais à 20 ans, on ne peut pas avoir les deux », tranche Sanchez. La marge de progression d'Aboubakar est encore grande. Mais le VAFC pourrait bien n ne pas en profiter. Car Aboubakar n'a plus qu'un an de contrat dans le Nord. Et son départ en fin de saison semble inéluctable. « Pour l'instant, il ne souhaite pas prolonger son contrat. C'est dommage. On me dit qu'il va partir dans des clubs étrangers. Mais aujourd'hui il n'est pas prêt à aller ailleurs. Il a le potentiel pour aller très haut mais ça ne s'affirme pas en une saison. Il a besoin de travailler et d'acquérir encore beaucoup de choses. Son intérêt, c'est de rester à Valenciennes », estime l'entraîneur du club hennuyer. Un vœu qui pour l'instant reste pieux.F. l.