Domenech préconise de prolonger Blanc, mais sous conditions

FOOTBALL L'ex-sélectionneur de l'équipe de France prend part au débat sur l'avenir de Laurent Blanc sur son nouveau blog...

R.S.

— 

Raymond Domenech lors d'un tournoi de poker, le 3 décembre 2010 à Paris.
Raymond Domenech lors d'un tournoi de poker, le 3 décembre 2010 à Paris. — C.Platiau / REUTERS

Si Laurent Blanc et Noël Le Graët ont décidé d’esquiver le sujet, d’autres continuent de donner leur avis sur la prolongation du contrat du sélectionneur avant ou après l’Euro. Raymond Domenech a inauguré son blog sur le Huffington Post en se positionnant sur la possible reconduction de Blanc avant la compétion. La réflexion sent forcément le vécu. Domenech, qui a disputé la dernière Coupe du monde tout en connaissant le nom de son successeur, commence par peser le pour et le contre dans ce genre de situation.

«Je dirais que le pouvoir d'un sélectionneur est nettement plus important quand les joueurs ne connaissent pas l'avenir de leur patron. Ils sont tellement fragiles ou manipulateurs qu'il vaut mieux éviter les parasitages.» Avant de concéder: «Installer le patron dans le confort n'est pas professionnel à ce poste qui demande d'être sous pression en permanence.»

Une clause de résultats

Au sujet de Blanc, l’ancien sélectionneur préconise finalement une prolongation de contrat de deux ans, mais assortie d'une clause de résultats. «Soit l'équipe de France se qualifie pour les demi-finales et le contrat se poursuit logiquement. Soit l'objectif n'est pas atteint et la fédération garde le droit de dire stop ou encore.»