20 Minutes : Actualités et infos en direct
CYCLISMEPour Sepp Kuss, il est « hors de question de se doper » pour gagner

Vuelta : Pour Sepp Kuss il est « hors de question de se doper » pour gagner

CYCLISMELe futur vainqueur de la Vuelta est revenu sur le triplé de la Jumbo sur les Grands Tours et sur les soupçons de dopage
Sepp Kuss va remporter la Vuelta contre toute attente
Sepp Kuss va remporter la Vuelta contre toute attente - AFP / AFP
William Pereira

W.P.

Sepp Kuss a toujours du mal à y croire. A l’heure de boucler cette Vuelta 2023, l’Américain est l’homme qui ramènera le maillot rouge à Madrid, alors que Primoz Roglic et Jonas Vingegaard étaient hyper favoris au départ du dernier grand tour de l’année. A la fois au mérite, et un peu parce que ses leaders ont convenu d’un cessez-le-feu alors que le Danois était revenu à moins de dix secondes du maillot rouge, l’Américain complète donc le trio de la Jumbo vainqueur sur toutes les courses de trois semaines en 2023. Et « remercie » ses leaders pour ça.

« Je suis heureux de faire partie de ces trois vainqueurs, a déclaré Kuss dans des propos relayés par L’Equipe. Chaque course est différente de l’autre et, de l’extérieur, on peut penser que ça devient une habitude, mais ça reste surprenant de gagner un Grand Tour. »

Le dopage, « pas ma vision du sport »

Sepp Kuss, qui aura été de chaque succès des frelons sur le Giro, le Tour et la Vuelta, complète par ailleurs une étonnante saison de stakhanoviste qui le place au centre des soupçons de dopage. Un sujet sur lequel l’Américain n’a pas peur de s’exprimer. « Pour moi, il est hors de question de tricher ou de se doper. Ce n’est pas ma vision du sport. Le sport, c’est en grande partie être battu aussi, même si vous cherchez évidemment à gagner. Pas faire quelque chose d’interdit parce que vous avez peur de perdre, alors que c’est l’essence même du sport d’accepter que vous n’êtes pas assez bons parfois. »

Sujets liés