20 Minutes : Actualités et infos en direct
Gros sousL’homme d’affaires Gerard Piqué de nouveau dans la tourmente

Coupe Davis, accord secret avec Luis Rubiales… Gerard Piqué de nouveau dans la tourmente

Gros sousL’ancien défenseur du FC Barcelone est omniprésent dans le monde des affaires
Gerard Piqué à l'Accor Arena de Paris, le 19 janvier 2023, lors du match délocalisé de NBA entre les Chicago Bulls et les Detroit Pistons. Catherine Steenkeste / NBAE / Getty Images / Getty Images via AFP)
Gerard Piqué à l'Accor Arena de Paris, le 19 janvier 2023, lors du match délocalisé de NBA entre les Chicago Bulls et les Detroit Pistons. Catherine Steenkeste / NBAE / Getty Images / Getty Images via AFP) - Catherine Steenkeste / NBAE / Getty Images via AFP / AFP
Nicolas Stival

N.S.

Mercredi, Gerard Piqué s’est fendu d’un tweet vindicatif sur X (ex-Twitter) : « Au niveau mental, je suis un taureau, personne ne pourra me battre. » Si la corrida est pratiquement de l’histoire ancienne en Catalogne, l’ancien défenseur du Barça, homme d’affaires multicartes, n’est pourtant pas épargné par les piques, et pas seulement celles lancées par son ancienne compagne Shakira.

Ainsi, si son groupe Kosmos a été écarté de l’organisation de la Coupe Davis en janvier, l’édition 2023 porte encore sa patte. Or, le match de poule entre la France et la Suisse s’est joué mardi à Manchester devant des tribunes quasiment vides, ce qui a inspiré un commentaire ironique de Stan Wawrinka sur X, vidéo et émojis colériques à l’appui : « Merci Gerard Piqué et l’ITF [la fédération internationale de tennis] ». S’en est suivie une petite joute oratoire entre l’Helvète et le Catalan, sous le regard gourmand des autres internautes.

Kosmos réclame jusqu’à 50 millions de dollars (46,5 millions d’euros) à l’ITF pour la rupture d’un contrat conclu en 2018 pour 25 ans et 3 milliards de dollars (2,8 milliards d’euros). Il est également question de gros sous dans une autre affaire, plus embêtante, qui implique le champion du monde 2010 avec la Roja.

24 millions pour Piqué, seulement 8 pour le Barça ?

Selon le quotidien espagnol El Mundo, qui creuse une information publiée en avril 2022 par El Confidencial, Piqué aurait reçu une commission de 24 millions d’euros en 2019, versée par Luis Rubiales. Oui, le président démissionnaire de la Fédération espagnole de football (RFEF), emporté par l’affaire du baiser forcé à la joueuse Jennifer Hermoso… Kosmos avait en effet joué un grand rôle dans le transfert de l’organisation de la Super Coupe d’Espagne vers l’Arabie saoudite.

El Mundo indique que pendant que le Catalan, alors joueur du Barça, aurait empoché cette somme rondelette, et tenue secrète, son club aurait « seulement » touché 8 millions d’euros pour accepter la délocalisation de la compétition.

Sujets liés