Benjamin Mendy accusé de viols : « Elle savait ce qu’elle faisait », assure le footballeur au sujet d’une plaignante

JUSTICE Le jury a étudié jeudi des déclarations du champion du monde 2018 faites aux policiers au sujet de quatre accusations de viols

J.Lau.
— 
Benjamin Mendy, le 17 octobre dernier devant le tribunal de Chester, en Angleterre.
Benjamin Mendy, le 17 octobre dernier devant le tribunal de Chester, en Angleterre. — David Rawcliffe/AP/SIPA

Poursuivi pour sept viols, une tentative de viol et une agression sexuelle par sept femmes, Benjamin Mendy a vu ses déclarations faites aux policiers être étudiées par le jury, jeudi lors de son procès au tribunal de Chester (Angleterre). Face aux enquêteurs, le défenseur de Manchester City a nié en bloc quatre des accusations et a affirmé avoir seulement eu « des relations sexuelles consenties » avec les plaignantes, comme le rapporte le Manchester Evening News.

« Je suis choqué d’être accusé de viols et de séquestration. Elles pouvaient partir à tout moment », a-t-il ainsi affirmé aux policiers durant l’enquête, en assurant que la porte de son domicile pouvait s’ouvrir de l’intérieur, contrairement à ce qu’énonçaient des plaignantes. Au sujet de l’une d’elles, la sixième du dossier, qui affirmait avoir été violée durant son sommeil, Benjamin Mendy a indiqué qu’elle ne dormait pas : « Elle était un peu ivre mais elle savait ce qu’elle faisait ».


« Elle était volontaire et enthousiaste »

Concernant la quatrième accusation de viol évoquée pendant l’audience, l’ancien joueur de l’OM et de l’AS Monaco parle d’un « flirt » et décrit ainsi le déroulé de la scène : « Elle est venue dans la salle de cinéma avec moi. Elle a dit vouloir mieux me connaître et qu’elle aimerait se mettre en couple avec moi. J’ai clairement fait savoir que je n’étais pas intéressé par une relation, puis je suis parti. Elle m’a empêché de partir et nous avons commencé à nous embrasser. Elle était volontaire et enthousiaste ».

Le procès de Benjamin Mendy vient d’être ajourné ce vendredi en raison de l’état de santé du juge Steven Everett, testé positif au Covid-19. Il devrait normalement reprendre lundi midi, en fonction de l’évolution de l’état du magistrat.