Benfica - PSG : « Je ne comprends plus rien au foot »… Verratti furieux contre l’arbitre après la grosse faute subie

FOOTBALL L’arbitre n’a pas jugé bon d’exclure Enzo Fernandez après une faute immonde sur Verratti en première période, une décision qui passe très mal auprès du milieu de terrain parisien

Aymeric Le Gall
Elu homme du match mercredi face à Benfica, Marco Verratti a subi une grosse faute en fin de première période et s'en sort finalement plutôt bien.
Elu homme du match mercredi face à Benfica, Marco Verratti a subi une grosse faute en fin de première période et s'en sort finalement plutôt bien. — FRANCK FIFE

En plus d’un maigre point sans grande saveur ramené par les Parisiens de Benfica, mercredi soir, en Ligue des champions, les Rouge et Bleu aurait pu rentrer en France avec un joueur en moins, et pas des moindres puisqu’il s’agit de Marco Verratti. A la lutte avec Enzo Fernandez pour un ballon au niveau du rond central, l’Italien a vu le joueur Benfiquiste prendre son tibia pour un paillasson et ne récolter qu’un carton jaune (qui aurait certainement dû virer au rouge).

Interrogé après la rencontre au micro de Canal+, le Petit Hibou a fait part de son incompréhension. « J’ai parlé avec l’arbitre, je ne comprends plus rien au foot, a-t-il lâché. Au début du Championnat, ils nous font des réunions pour nous expliquer que si on met notre pied comme ça au-dessus de la cheville, c’est carton rouge. Il a dit qu’il n’y avait pas d’intensité. J’ai une cheville gonflée. S’il y a plus d’intensité, c’est cassé, mais bon… »

Galtier pointe du doigt la VAR

En conférence de presse, quelques minutes plus tard, Christophe Galtier confirmait qu’on n’était pas passé loin d’une blessure autrement plus grave, mais préférait dédouaner en partie l’arbitre. « Il n’a pas été aidé par la VAR, a-t-il déclaré. Marco Verratti peut avoir la jambe cassée. L’arbitre peut se tromper mais il aurait dû être alerté par ses assistants puisque le joueur adverse met les deux pieds sur la jambe de Marco ».