Benfica - PSG : Portés par Messi et sauvés par Donnarumma, les Parisiens se contentent d'un nul... Le match à revivre en direct

football Après deux victoires en deux matchs, le PSG a dû se contenter d'un match nul sur la pelouse du Benfica Lisbonne, avec qui il partage donc toujours la tête du groupe

Nicolas Camus
— 
Neymar lors de Benfica-PSG.
Neymar lors de Benfica-PSG. — Armando Franca/AP/SIPA

L'ESSENTIEL

  • Le PSG a été accroché mercredi soir sur la pelouse du Benfica Lisbonne, lors de la 3e journée de Ligue des champions.
  • Les Parisiens ont eu les occasions pour l'emporter, grâce notamment à un grand Leo Messi, mais Donnarumma a également sauvé de nombreuses situations. 
  • Après trois journées, le PSG est en tête de son groupe, à égalité avec Lisbonne (7 points). La Juve, vainqueur du Maccabi Haïfa, est 3e avec 3 points. 




23h03 : Allez je file prépare mes notes des joueurs parisiens ! Vous pourrez voir ça demain matin à la première heure sur notre site. Merci d'avoir suivi ce match avec nous, passez une bonne fin de soirée et on se retrouve ce week-end pour la Ligue 1. Ciao.
23h02 : Dans l'autre match du groupe, la Juve a battu le Maccabi Haïfa 3-1. Ce qui nous donne le PSG et Benfica à 7 points, la Juve à 3 et le Maccabi à 0.
22h59 : La réac de Verratti

« On joue toujours pour gagner, mais c'était difficile, Benfica est une bonne équipe, on a souffert un peu au début, ils ont mis une grosse pression, avec le public. Ensuite on a commencé à matriser, et en deuxième on a eu les occasions pour gagner. On a combattu, donné ce qu'on pouvait. Quand on ne peut pas gagner, il ne faut pas perdre. L'important c'est le prochain match maintenant. »

22h57 : Fin de match tendue, Donnarumma râle, Neymar s'énerve contre je sais pas qui... Allez, rentrez aux vestiaires messieurs, ça ira mieux.
90e+5 : TERMINE ! Le PSG a plutôt dominé, mais a aussi été sauvé plusieurs fois par Donnarumma. Match nul assez logique au final.
90e+2 : Fabian Ruiz le missile sur ce ballon qui traîne ! Ca passe pas si loin au-dessus de la barre (déso pour le spectateur qui l'a prise dans la tête derrière).
90e : Oh Neres qui filait vers le but mais Donnarumma anticipe bien pour couper court à ce qui se tramait. Il le fallait.
88e : Bon, si ça en reste là, c'est pas un mauvais score non plus pour le PSG. Il faudra juste mettre les choses en ordre au Parc la semaine prochaine quoi.
86e : Aie aie aie Neymar qui s'emmêle dans ses dribbles et qui se fait reprendre dans la surface. Y'avait l'option remise Kyky aussi mais ça semble pas lui avoir trop effeuré l'esprit.
83e : Je pense d'ailleurs qu'il faudra l'expliquer à Messi aussi.
82e : Ah, Galtier qui fait sortir Messi. Alors là faut m'expliquer. Alors oui, comme le fait remarquer Canal, c'est le seul des trois de devant qui a commencé tous les matchs jusqu'à présent, et donc ça tourne un peu, mais franchement ce soir il est énorme. Je trouve ça ouf de le sortir alors que le score est pas fait.
81e : DONNARUMMA monumental !! L'Italien sauve encore Paris sur ce rush magnifique de Rafa Silva. Oh il vaut cher celui là.
80e : Aaaaaaah non Leo, pas toi, pas après tout ce que tu as fait ! L'Argentin pouvait se retrouver seul face à Vlachodimos mais il rate sa prise de balle c'est pas possible ?! Le premier truc qu'il rate dans ce match...
79e : POpopo ce ballon de Messi encore pour Neymar ! Le Brésilien se rate sur le contrôle malheureusement.
76e : Oh l'entrée de Draxler pour Benfica. ET SI... Non, je veux même pas développer cette idée (il paraît qu'il s'est remis à courir, quand même).
74e : Quand on commence à voir Verratti se balader comme ça au milieu de terrain, ça annonce toujours de grandes choses. Un quart d'heure pour aller planter le deuxième, come on.
71e : Ca s'anime là, et on sent que Paris a bien plus de réserve que Benfica. Faut aller le chercher ce match, y'a 10 fois la place.
69e : MBAPPEEEE ça partait en lulu çaaaa !!!! Enorme arrêt de Vlachodimos. Encore une fois à la base de cette action, un boulot monstre de Messi. Ca fait plaisir de le voir avec son coup de rein du Barça.
68e : Mauvaise nouvelle là en revanche pour Paris, avec la sortie sur blessure (a priori musculaire) de Nuno Mendes. Bernat le remplace.
67e : Ouuuuh Otamendi tout tout près de la dévier dans le but làààà, ça passe à 50cm du poteau droit de Donnarumma.
66e : Ah oui donc Neymar quand il revient défendre c'est pour mettre des balayettes. On comprend mieux pourquoi c'est pas si souvent.
64e : Petit point sur les autres matchs tant que j'ai le temps > La Juve mène 2-0 face au Maccabi, même score pour Chelsea contre le Milan AC et Haaland en est à 2 buts contre Copenhague.
62e : Allez, faut marquer sur ce temps fort, là, parce que si Benfica se réveille, avec le public, les 20-25 dernières minutes peuvent être difficiles.
60e : Hakimi la frappe !! Elle était compliquée, en angle fermée, et Vlachodimos était sur la trajectoire. Mais quel chantier encore de Messi plein axe pour décaler son latéral, pouah.
57e : Pas grand chose à se mettre sous la dent, des deux côtés. Le PSG tient mieux le ballon mais Benfica c'est solide derrière.
55e : C'est Neymaaaaar ça part pas mal mais ça manque un peu d'angle, Vlachodimos peut la boxer (et s'offrir un joli poster pour son salon au passage).
54e : Oh le bon coup franc plein axe à 25m des buts... Alors, Neymar, Messi ?
51e : Ah Hakimi qui peut pas la donner à Mbappé c'est pas vrai ?!! Otamendi il peut dire merci à son gardien, venu au devant du latéral marocain, ce but il était totalement pour lui sinon avec passe en retrait horrible.
50e : OH LA DOUBLE OCCASE PSG ! Hakimi qui commence par une volée du gauche, c'est repoussé par Vlachodimos sur Neymar, qui contrôle comme il peut et envoyer un retourné du gauche, sur la barre !
48e : Ouuuh cette petite passe en profondeur de Messi qui a bien failli arriver à Mbappé. Elle avait passé 3 jambes mais pas la 4e.
46e : DEBUT DE LA SECONDE PERIODE. Avec Verratti sur la pelouse (on se demandait).
22h03 : Avant que ça reparte, le but portugais. Il peut pas y faire grand-chose malheureusement Danilo, Ramos l'empêche de voir le ballon arriver.




45e : MI-TEMPS. Les Parisiens avaient fait le plus dur en prenant l'avantage et éteignant les Portugais, mais ils restent trop peu fiables en défense pour maîtriser totalement le match. 1-1, tout reste à faire ! On se retrouve dans 15 minutes.
44e : OH Mama la semelle de boucher de Fernandez sur Verratti. Interdit ça. Il s'en sort bien avec le jaune le milieu portugais, je peux vous dire qu'en Ligue 1 il prend deux rouges d'un coup.
43e : Rha c'est pas possible de prendre ce but à ce moment là ! Y'a rien qui va sur cette action, Neymar qui tente de dribbler 8 joueurs dans ses 25m (et qui perd le ballon), le air pressing sur le centreur juste après... Ils y étaient plus les Benfiquistes et ils les remettent dedans gratos.
42e : LE BUT DU BENFICA !! Centre venu de la gauche, rentrant, Gonçalo ne touche pas le ballon et Danilo l'effleure derrière lui, ça suffit à le faire rentrer.
40e : Et pour ne rien gâcher, le gardien parisien a arrêté de vouloir faire des crochets et des relances courtes à tout prix, quand ça va pas il balance. ET C'EST PAS PLUS MAL, si vous voulez mon avis.
37e : DONNARUMMA ENCORE ! Mode muraille activée pour l'Italien, qui repousse une frappe de mule à bout portant de Silva dans une forêt de jambes. C'était encore défendu en chaussons par les Parisiens cette histoire.
35e : Le but a TOTALEMENT inversé a dynamique du match, c'est fou. Paris c'est le Brésil 70 maintenant, ça joue à mille à l'heure dans des mini espaces, les Portugais ne savent plus où regarder.
33e : mais oui Vitinha, pourquoi pas ? Le petit milieu portugais tente sa chance des 25m, ça manque de force mais il y avait de l'idée. De toute façon personne lui reprochera, c'est lui qui avait récupéré le ballon comme un patron juste avant.
30e : On a pas encore pris l'apéro mais c'est déjà l'heure du dessert. Régalez-vous.




28e : Ok Hakimi qui envoie un missile à Verratti à 3 mètres, l'Italien en une touche rend le ballon plus blanc que blanc à Ramos. C'est donc ça qu'on appelle le touché.
26e : Belle clim en tout cas sur le stade de la Luz. On entend plus rien d'un coup. Et les joueurs du Benfica semblent éteints aussi.
23e : Voilà, tout Paris dans ces 5 dernières minutes. Sur un fil derrière, mais qui fait la diff sur un éclair de génie(s) devant. On sait pas bien où ça les mènera mais en attendant c'est sympa à regarder.
22e : MESSIIIIII LE BIJOU !! Messi pour Mbappé pour Neymar pour Messi en une touche, l'Argentin conclut par un enroulé du gauche lulu opposée, exceptionnel !
21e : Ca reste le problème de cette compo, Verratti et Vitinha ce sont de bons ratisseurs-relayeurs, mais il manque un mec qui fait le ménage et met des gros tacles.
19e : Sublime manchette... Mais bon, ça va pas du tout Paris là, ils se font ouvrir beaucoup trop facilement entre les trois axiaux dans les 30 derniers mètres.
18e : Nereeeeeeeeees C'EST QUOI CET ARRÊT DE DONNARUMMA !?! Main opposée à bout portant (Richard), magnifique
17e : Hop hop hop Rafa Silva qui avait fait la danse du ventre à Marquinhos, il s'en sort bien le Brésilien avec l'arbitre qui se siffle rien, à l'entrée de la surface.
15e : Otamendi qui sort la serpe sur Mbappé et qui arrive à se plaindre derrière, génie. T'avais 3 secondes de retard hombre.
14e : Oh Gonçalo Ramos qui tente sa chance de loin maintenant. Belle frappe en force, mais sans (trop de) problème pour Gigio.
12e : Ouais, ils sont vraiment bousculés les Parisiens. Enfin on s'attendait pas non plus à une partie de plaisir. Ca va être intéressant de voir si Paris arrive à reprendre la maîtrise.
10e : Bon bon bon, ça respire pas la sérénité ces 10 premières minutes. Paris n'a pas le ballon, et quand il l'a, n'en fait rien ou s met en difficulté derrière...
8e : Enorme occase Benfica, Donnarumma s'impose face à Ramos !! Ballon en profondeur, les défenseurs parisiens surpris comme des enfants, heureusement le gardien italien est là.
6e : Messi qui doit faire un peu le ménage au poteau de corner avant de tirer... On est très boulettes de papier au Portugal (y'a même un avion qui a atterri dans la surface).
4e : En revanche Mbappé vs Otamendi ça peut faire très mal dans l'autre moitié de terrain. « La caravana de Buenos Aires"
2e : Les Parisiens qui se mettent déjà en difficulté tout seuls comme des grands à la relance... ça se termine par un gros tacle par derrière sur Neymar au niveau de la ligne de touche. Pour le plus grand plaisir du public.
1ère : VAMOS !!
20h59 : Une minute de silence en mémoire des victimes de la catastrophe dans le stade en Indonésie.
20h58 : Et beh, belle petite ambiance dites-moi. C'est rouge de PARTOUT.
20h56 : On jettera un oeil aussi aux autres matchs du soir, y'a le Real qui joue, le retour de la Gire à Chelsea avec Milan, Haaland qui se tâte entre un triplé et un quadruplé contre Copenhague...
20h53 : Espérons au passage que Mbappé soit plus inspiré ce soir que la dernière fois qu'il était venu dans ce stade. Ah, cette frappe du droit cadeau pour Neuer alors qu'il avait tout le but ouvert en finale de la LdC 2020... Sûr qu'il y a pensé au moins une fois depuis qu'il est arrivé.
20h49 : Bref, revenons à 2022... Les deux équipes ont terminé leur échauffement. On file mettre les maillots et on est partis messieurs.
20h46 : Valdo


20h43 : Bon petit test en tout cas ce soir pour le PSG, contre une équipe qui elle aussi est invaincue depuis le début de saison. Le genre de rendez-vous où il est toujours bon de taper fort pour mettre tout le monde d'accord. Par contre les gars de devant va falloir défendre un peu hein pour s'en sortir.
20h40 : Enfin, si Ramos met des buts, c'est qu'il y a aussi beaucoup de talents autour de lui. Neres, Rafa Silva, Joao Mario, ça joue au futebol.
20h38 : Même chose pour Benfica. Attention au petit Ramos devant, sacré buteur tout juste sorti du nid (et qui était déjà dans les petits papiers de Campos cet été, évidemment).




20h36 : Parlons compos. Zéro surprise côté Paris, c'est le 11 type de cette saison, avec juste Danilo à la place de Kimpembe, toujours blessé, en défense.




20h33 : Un bien beau match nous attend ce soir, sur le papier en tout cas. Benfica et le PSG ont remporté leurs deux premiers matchs face à la Juve et au Maccabi, c'est donc la tête du groupe qui est en jeu. Et s'il y a un vainqueur, il aura un pied (et demi) en 8e de finale, déjà.
20h31 : YOOOO TOUT LE MONDE ! J'espère que vous êtes chauds, on est partis pour cette nouvelle soirée de Ligue des champions.
09h35 : Pour patienter comme il se doit, je vous propose ce (très) bon papier de mon collègue Aymeric sur l’art de bien communiquer quand on est entraîneur du PSG. Ce qui n’est pas une mince affaire (n’est-ce pas Thomas « top top » Tuchel ?). Régalez-vous, il y a même du Gaspard Gantzer dedans (vous allez vite comprendre pourquoi)



09h30 : Les enjeux

Voilà un joli test qui attend le PSG dans sa quête d'Europe. Le Benfica, avec son onze bien huilé reparti de Turin avec une victoire de patron face à la Juve lors de la deuxième journée et son stade qui rappelle de mauvais souvenirs (la défaite en finale face au Bayern en 2020), s'apparente à un examen de passage intéressant. Alors que les deux équipes en sont à 6 points sur 6, c'est la tête du groupe qui joue en même temps que la quasi assurance de voir les 8e de finale dès début octobre, ce qui ressemble à une très bonne idée dans cette première partie de saison ultra dense. Charge aux hommes de Galtier de prouver sur le terrain qu'ils sont au-dessus de la mêlée face à ce genre d'équipe qui reste, sur le papier, un cran en dessous. 

>> Rendez-vous vers 20h30 pour suivre cette belle affiche...