OM - Sporting : Pourtant mal embarqués, les Marseillais se relancent en Ligue des champions

FOOTBALL L’Olympique de Marseille a retourné une situation bien mal embarquée contre le Sporting (4-1) et se relance dans son groupe de Ligue des champions

Adrien Max
— 
Le debrief express d'OM - Sporting Portugal (4-1) — 20 Minutes
  • L’Olympique de Marseille s’est imposé 4 buts à 1 mardi soir contre le Sporting Portugal lors de la 3e journée des poules de la ligue des Champions.
  • L’OM ont pourtant été cueillis à froid par les Portugais, qui ont ouvert le score dès la 50e seconde.
  • Mais les hommes d’Igor Tudor ont fait preuve de caractère pour se relancer, bien aidés par les bourdes d’Antonio Adan, le gardien du Sporting.

Au stade Vélodrome,

Incroyable retournement de situation de l’OM, mardi soir à domicile contre le Sporting Portugal. Menés dès la 50e seconde, les Marseillais ont fait preuve de caractère pour complètement inverser un match bien mal embarqué et finalement s’imposer 4 buts à 1. Les hommes d’Igor Tudor se relancent totalement dans cette Ligue des champions.

Les Portugais en retard au stade, les Marseillais sur la pelouse

Il aura fallu patienter plus de 15 minutes pour que le match commence, mais seulement 52 secondes pour voir le Sporting inscrire le premier but du match. Si les Lisboètes sont arrivés en retard au stade Vélodrome à cause des embouteillages, ils n’ont pas traîné pour marquer, puisque Francisco Trincao a trompé Pau Lopez d’un enroulé du gauche avant même que la première minute soit écoulée. Il peut remercier Balerdi et Veretout, qui semblaient, eux, encore coincés dans les bouchons. Les Portugais auraient pu tuer le match quelques minutes plus tard, mais Pau Lopez a sauvé l’OM d’une nouvelle honte en Ligue des champions.

Adan, le 12e homme marseillais

En l’absence de supporteurs, à cause du huis clos prononcé par l’UEFA, c’est finalement le gardien du Sporting qui a rempli le rôle de 12e homme. Et on n’exagère même pas. D’abord en prenant tout son temps pour dégager un ballon, histoire que le remuant Alexis Sanchez puisse tranquillement contrer le ballon jusqu’au fond des filets (13e). Rien de mieux pour relancer les Marseillais. Et que dire de cette main hors de sa surface, alors qu’il était pris de vitesse par Nuno Tavares après un long dégagement de Pau Lopez ? Rouge direct.


Les statistiques terribles du gardien lisboète Antonio Adan.
Les statistiques terribles du gardien lisboète Antonio Adan. - Sofascore


Les bons choix d’Igor Tudor

Contrairement à la défaite contre Francfort (0-1), l'entraîneur de l’OM a été inspiré dans ses choix contre le Sporting. D’abord, en alignant Mattéo Guendouzi dans un milieu à deux : le numéro 6 de l’OM a vraiment excellé dans ce rôle en étant toujours bien placé à la récupération, comme sur le deuxième but marseillais inscrit par Harit (16e). Le Marocain, titularisé en soutien d’Alexis Sanchez à la place de Dimitri Payet, a aussi été très bon. Il a sonné la charge de son équipe, avec le Chilien, avant d’offrir le 3e but, pour se donner de l’air, à Léo Balerdi, sur un corner (27e).