OM - Sporting : Pour exister en Ligue des champions, « on va partir à la guerre en équipe », assure Chancel Mbemba

FOOTBALL L’OM affronte le Sporting Portugal, mardi, à l’occasion de la troisième journée de Ligue des champions

A.H.
— 
Chancel Mbemba, le défenseur central de l'OM.
Chancel Mbemba, le défenseur central de l'OM. — Daniel Cole/AP/SIPA

Marseille n’a plus le choix. Il faudra gagner, mardi face au Sporting Portugal, pour espérer poursuivre l’aventure en Ligue des champions et ne pas repartir, comme lors des précédentes participations, la tête basse et les valises pleines. Sans ses supporteurs, après les incidents survenus face à Francfort, l’OM part en mission commando, comme l’a précisé Chancel Mbemba, ce lundi, en conférence de presse.

« On va partir à la guerre, a assuré le Congolais. Mais sur le terrain, je ne suis pas seul, c’est l’équipe. On ne part pas à la guerre tout seul, mais en équipe. On a loupé des matchs mais on ne va pas baisser les bras. Ça se passe très bien en Ligue 1, on aimerait que ça soit pareil en Ligue des champions. »

« On ne fera pas d’erreur »

L’ancien défenseur de Porto fera son retour dans le onze marseillais, après son match de suspension purgé contre Francfort, lors de la précédente journée. Il devrait être accompagné dans la défense à trois, selon L’Equipe, d’Eric Bailly, de retour de blessure, et d’un troisième défenseur à déterminer, Sead Kolasinac étant blessé pour trois semaines a indiqué ce lundi son entraîneur. « Contre Tottenham, j’ai fait une erreur qui a coûté cher à l’équipe, concède Mbemba. Mais, demain [mardi], je pense qu’on ne fera pas d’erreur. Il faut l’accepter, c’est passé. C’est demain qui compte, avec un match très intéressant pour nous. »



« On doit faire notre jeu et essayer de ne rien rater, a ajouté l’entraîneur phocéen, Igor Tudor. Je ne crois pas qu’on ait mal joué. On a fait de bonnes prestations contre des équipes fortes. Mais on n’a rien pris alors qu’on méritait certainement quelque chose. On doit faire une grande prestation et espérer que ça nous apporte au moins un point. » Pour l’avenir de l’OM en Ligue des champions, trois seraient quand même mieux.