Lyon risque des sanctions pour avoir joué avec un sponsor interdit sur son maillot

FOOT Betclic, site de paris en ligne, était présent sur la manche des Lyonnais dimanche...

La rédaction sport (avec agence)

— 

Miralem Pjanic contre Lille au stade Gerland le 11 avril 2010, avec le sponsor betclic sur la manche
Miralem Pjanic contre Lille au stade Gerland le 11 avril 2010, avec le sponsor betclic sur la manche — R.Pratta/REUTERS

C'est un coup de bluff de Jean-Michel Aulas. Le président de l'OL a décidé de braver l'interdiction de la Ligue de Football Professionnel (LFP) portant sur le jeu de maillot de Lyon frappé du sponsor Betclic, site de paris en ligne. Les joueurs de l'OL sont donc arrivés sur la pelouse de Gerland dimanche avec ces maillots interdits, ce qui a immédiatement fait réagir la LFP, qui a assuré que le club serait sanctionné financièrement mercredi.

Afin de pouvoir porter ce maillot sponsorisé lors de la demi finale de Ligue des champions contre le Bayern Munich, le président de l'OL a fait vendredi une requête de validation de ce sponsor auprès de la Commissions des compétitions (COC), qui devrait statuer dans les dix jours. JMA a cependant forcé les choses en habillant ses joueurs, dès cette après-midi, de ce maillot de la controverse.

«Par ailleurs, conformément à l'article 40 du code de procédure pénale, qui lui en fait obligation en tant qu'autorité constituée, la Ligue transmettra au parquet pour suite éventuelle», a précisé la LFP. Le parquet sera celui de Lyon, lieu de l'infraction, lors du match Lyon-Lille de dimanche.  Ce à quoi Jean-Michel Aulas a répondu, en marge du match, que le comportement de la ligue était une «escroquerie intellectuelle scandaleuse», avant d'ajouter: «on se demande à quoi sert la ligue».