Lionel Messi élu Ballon d'Or 2009

FOOTBALL Le lutin de Barcelone succède au palmarès à Cristino Ronaldo...

La rédaction sport

— 

Le footballeur argentin du FC Barcelone Lionel Messi, lors d'un match de Coupe du Roi, le 10 novembre 2009.
Le footballeur argentin du FC Barcelone Lionel Messi, lors d'un match de Coupe du Roi, le 10 novembre 2009. — A.Gea/REUTERS

Le trophée lui avait échappé d'un rien l'an dernier. Cette année, Leo Messi peut enfin l'embrasser. Dans la nuit de lundi à mardi, il la officiellement été désigné Ballon d'Or 2009 par le magazine France Football. Un sacre à la quasi unanimité: il remporte 473 des 480 points possible. Et laisse Cristiano Ronaldo loin derrière. Jamais l'élection du Ballon d'Or n'avait ressemblé à un tel plébiscite.
 

Créé en 1956, le Ballon d'Or récompense depuis 2007 le meilleur joueur du monde (plus besoin d'évoluer en Europe). Des journalistes du monde entier votent pour cinq joueurs parmi trente sélectionnés par France Football
 
La revanche du petit
 
A 22 ans, il est le premier argentin récompensé. Messi sort d'une saison extraordinaire avec le FC Barcelone au cours de laquelle il a marqué 36 buts en 59 matchs et raflé tous les trophées (triplé championnat, Ligue des Champions, Coupe du Roi). Il a terminé meilleur buteur de la Champion's League (9 buts), se permettant le luxe d'inscrire un bijou de la tête en finale contre Manchester, lui «la pulga» (la puce) qui ne culmine à 1m69 que grâce à un traitement aux hormones de croissance, condition sine quoi non à la poursuite de sa carrière.

Son classement au Ballon d'Or témoigne de son irrésistible progression: 20e en 2006, 3e en 2007, 2e en 2008 et lauréat en 2009. Handicapé par les blessures au tout début de sa carrière, il est déjà considéré comme un «crack», à même pas vingt ans. Et récupère naturellement le N.10 de Ronaldinho au départ du Brésilien en 2007.

Désormais, un grand défi l'attend: réussir à transformer le visage d'une équipe d'Argentine, qualifiée à l'arrachée pour la prochain Coupe du monde en Afrique du Sud, l'été prochain. Une grande performance en sélection, et Messi réussirait sûrement à convaincre les derniers sceptiques qu'il est bien le successeur de Diego Maradona.

Le classement 2009:

1. Lionel Andrès Messi (Argentine/FC Barcelone) 473 pts
2. Cristiano Ronaldo (Portugal/Manchester United puis Real Madrid) 233
3. Xavi (Espagne/FC Barcelone) 170
4. Iniesta (Espagne/FC Barcelone) 149
5. Samuel Eto'o (Cameroun/FC Barcelone puis Inter Milan) 75
6. Kaka (Brésil/Milan AC puis Real Madrid) 58
7. Zlatan Ibrahimovic (Suède/Inter Milan puis FC Barcelone) 50
8. Wayne Rooney (Angleterre/Manchester United) 35
9. Didier Drogba (Côte d'Ivoire/Chelsea) 33
10. Steven Gerrard (Angleterre/Liverpool FC) 32
11. Fernando Torres (Espagne/Liverpool FC) 22
12. Cesc Fabregas (Espagne/Arsenal) 13
13. Edin Dzeko (Bosnie/Wolfsburg) 12
14. Ryan Giggs (pays de Galles/Manchester United) 11
15. Thierry Henry (France/FC Barcelone) 9
16. Iker Casillas (Espagne/Real Madrid) 8
. Luis Fabiano (Brésil/Séville) 8
. Nemanja Vidic (Serbie/Manchester United) 8
19. Diego Forlan (Uruguay/Atletico Madrid) 7
20. Yoann Gourcuff (France/Bordeaux) 6
21. Andreï Archavine (Russie/Arsenal) 5
. Julio Cesar (Brésil/Inter Milan) 5
. Frank Lampard (Angleterre/Chelsea) 5
24. Maicon (Brésil/Inter Milan) 4
25. Diego (Brésil/Juventus Turin) 3
26. John Terry (Angleterre/Chelsea) 2
. David Villa (Espagne/Valence CF) 2
28. Franck Ribéry (France/Bayern Munich) 1
. Yaya Touré (Côte d'Ivoire/FC Barcelone) 1
30. Karim Benzema (France/Lyon puis Real Madrid) 0


En attendant, voici un best-of de ses plus belles réalisations: