Les excuses à géométrie variable de Diego Maradona

FOOTBALL Il s'en veut d'avoir choqué les femmes. Et assume pour les autres...

M. Go.
— 
 Le sélectionneur argentin, Diego Maradona, fait l'avion après la qualifcation de son équipe pour le Mondial 2010, le 14 octobre 2009 à Montevideo.
 Le sélectionneur argentin, Diego Maradona, fait l'avion après la qualifcation de son équipe pour le Mondial 2010, le 14 octobre 2009 à Montevideo. — A.Stapff / REUTERS

Pas une journée sans une petite info sur Diego Maradona et son obsession de la fellation. Entre repenti et attitude bravache, le coeur de Diego balance toujours. «Je m'excuse auprès de ces dames, mais pas vis-à-vis de ceux qui traitent du foot à la télévision. Après la qualification, j'ai dit ce que j'ai dit et tout le monde s'est offusqué... Mais j'ai parlé à des heures où les enfants n'écoutent pas», a déclaré à la télévision le sélectionneur argentin cité par www.lequipe.fr.



Des excuses à géométrie variable qui n'empêchent pas l'enquête de la Fédération internationale (Fifa) de suivre son cours après la sortie de Diego demandant aux journalistes de le sucer en conférence de presse. «A ceux qui n'ont pas cru en nous, je demande pardon aux dames, qu'ils me la sucent et continuent à me sucer», avait notamment lâché le sélectionneur, toujours aussi prévenant avec les femmes. Il risque cinq matchs de suspension.