Le tennisman Mathieu Montcourt est mort

TENNIS Il a été retrouvé sans vie dans sa cage d'escalier...

A.P.

— 

Mathieu Montcourt, le 16 juillet 2008.
Mathieu Montcourt, le 16 juillet 2008. — REUTERS/Nikola Solic

Le tennisman français Mathieu Montcourt est décédé. L'information est confirmée par la Fédération Française de tennis.  Agé de 24 ans, Montcourt a été retrouvé sans vie dans la nuit de lundi à mardi dans la cage d'escalier de son immeuble de Boulogne Billancourt . C'est sa petite amie qui, inquiète de ne pas le voir rentrer, a prévenu la police après avoir découvert le corps. Il n'y aurait aucune trace de violences apparentes.  Une autopsie va être pratiquée pour déterminer les circonstances exactes du décès.

Classé 119e à l'ATP, Mathieu Montcourt avait atteint le deuxième tour lors du dernier Roland-Garros. A cette occasion, 20minutes.fr avait alors eu l'occasion de le rencontrer. Il revenait à l’occasion sur sa suspension pour avoir parié sur internet en 2005 «sur des matchs  de Federer, Sharapova ou Agassi quelques centaines de dollars». L’ATP l’avait suspendu pour cinq semaines «pour faire un exemple» remarquait alors le joueur français.

«Sa soudaine disparition plonge toute la famille du tennis dans une immense tristesse»

«La Fédération Française de Tennis est littéralement sous le choc après avoir appris le décès de Mathieu Montcourt, survenu dans la nuit de lundi à mardi. Agé de 24 ans, ce garçon très attachant, à la forte personnalité et au caractère indépendant, était unanimement apprécié par l'ensemble des joueurs français et du circuit international», réagit la FFT dans un communiqué.

«Sa soudaine disparition plonge toute la famille du tennis dans une immense tristesse», ajoute la FFT qui rappelle que Mathieu Montcourt était «issu de la filière fédérale, entraîné par la FFT», et qu'il «avait connu une progression régulière ces dernières saisons qui l'avait conduit jusqu'aux portes de la 100e place mondiale le mois dernier».

«Mathieu était un jeune prometteur, en pleine ascension»

Le jeune Parisien avait débuté le tennis à l'âge de six ans à l'US Ivry avant de jouer pour le TC Maisons-Alfort et d'intégrer l'Insep et enfin le Centre national d'entraînement à Roland-Garros. Mathieu Montcourt défendait depuis peu les couleurs du club bordelais de la Villa Primrose.

«Mathieu était un jeune prometteur, en pleine ascension, a de son côté déclaré Patrice Dominguez, le directeur technique national de la fédération. C'était un joueur très travailleur, sérieux et sain. C'était aussi un garçon d'une grande gentillesse, ouvert, très curieux. Nous sommes complètement bouleversés. Nos premières pensées vont à sa famille.»