OM - FC Nantes : Grâce à Alexis Sanchez, « tout le monde va adorer l'Olympique de Marseille au Chili »

FOOTBALL Le nouveau joueur de l’Olympique de Marseille, Alexis Sanchez, va disputer son premier match au stade Vélodrome ce samedi (21h) contre le FC Nantes

Adrien Max
— 
Alexis Sanchez lors de sa présentation à l'Olympique de Marseille.
Alexis Sanchez lors de sa présentation à l'Olympique de Marseille. — CHRISTOPHE SIMON / AFP
  • Alexis Sanchez, débarqué cet été à Marseille en provenance de l’Inter Milan, va jouer ses premières minutes à domicile, dans un stade Vélodrome plein à craquer, ce samedi soir (21h).
  • Il est le dernier joueur majeur de la génération « Dorada », vainqueure de la Copa América en 2015 et 2016 à jouer en Europe, et est donc très suivi au Chili.
  • Son arrivée à Marseille va faire de l’OM « le club européen le plus suivi au Chili ».

Alexis Sanchez va découvrir sa nouvelle maison, et des milliers de Chiliens leur nouveau club préféré. La recrue star de l'Olympique de Marseille devrait jouer pour la première fois à domicile ce samedi contre le FC Nantes (21h) dans un stade Vélodrome plein à craquer puisque 65.000 spectateurs sont attendus. Au-delà de la folie que son arrivée a provoquée à Marseille, « du jamais vu, même pour Bielsa en 2015 », selon le supporter Titi, toujours présent pour accueillir les nouvelles recrues, Alexis Sanchez est surtout en train de donner une place à l’Olympique de Marseille dans le cœur des Chiliens.

El Nino Maravilla (l’enfant prodige) reste le joueur de la génération « Dorada », vainqueure de la Copa América en 2015 et 2016 et la plus populaire au Chili. Ce n’est pas pour rien qu’il y avait deux envoyés spéciaux pour couvrir son arrivée à Marseille, dont Maks Cadenas, journaliste pour ESPN Chile et basé à Barcelone. « Maintenant qu’Arturo Vidal est parti à Flamengo, Alexis Sanchez est le dernier joueur Chilien de cette génération en Europe. C’est le plus grand nom du Chili à être en Europe. Et Alexis a toujours été la star pour les enfants et les Chiliens parce que c’est quelqu’un de très calme, il n’a pas de déboire extra-sportif, donc tout le monde adore Alexis Sanchez », contextualise le journaliste.

Les Chiliens se reconnaissent plus dans l’OM que le PSG

Les supporters chiliens du nouveau numéro 70 de l’OM ne voyaient pourtant pas cette signature d’un très bon œil lorsque les premières rumeurs ont émergé. « Ils voulaient le suivre dans un des trois championnats majeurs comme à Séville en Liga, ou un retour en Premier League. Mais quand il a signé, ils ont commencé à voir le bon côté des choses, que c’était la première équipe dans l’histoire du foot français, l’équipe la plus suivie en France, qu’il y a Milik, Guendouzi. Ils ont commencé à en savoir plus et ont été emballés », explique celui qui a aussi été conquis par la ville, en la découvrant lors de l’arrivée de Sanchez.

Robin, co-fondateur de l’OM Fan Club de Santiago, a vécu ce changement d’opinion depuis la capitale chilienne. « Les gens se sont dits " il va en France, mais pas à Paris. C’est nul. " Et au final ils se sont rendu compte du côté chaleureux et populaire de Marseille, ça correspond bien à la mentalité chilienne. Avec des supporters fervents, qui n’aiment pas la triche ou les millions d’euros gaspillés. Donc les Chiliens se sont rendu compte qu’ils se reconnaissaient plus dans l’OM que dans le PSG », confie ce supporter de l’OM.

« Drôle de voir l’OM tous les jours à la télé »

Robin commence déjà à voir les effets de l’arrivée d’Alexis Sanchez à Marseille depuis le QG de l’OM Fan Club de Santiago, où ils se retrouvent à une petite vingtaine pour regarder les matchs de l’OM. « Sa signature est passée sur toutes les chaînes, sur toutes les plateformes. C’était drôle de voir l’OM tous les jours à la télé. Pour son premier match contre Brest, on était deux fois plus nombreux que d’habitude, des Chiliens sont venus regarder le match avec nous. Et certains nous ont dit qu’ils voulaient aller à Marseille », confie celui qui prend un plaisir de débattre avec ces nouveaux supporters.

Au point que l’OM devrait devenir le club européen le plus suivi au Chili, grâce à Alexis Sanchez. « Maintenant tout le monde va suivre l’Olympique de Marseille et connaître la ville, le stade, l’histoire du club, les joueurs. Je suis sûr qu’ils ont déjà gagné des milliers de followers du Chili sur les réseaux sociaux. Tout le monde va adorer l’Olympique de Marseille au Chili, c’est sûr », confie Maks Cardenas. Un peu grâce à lui, aussi, puisqu’il prévoit de couvrir de « 50 % à 75 % » des matchs de l’OM cette saison, et notamment ceux de Ligue de champions. De quoi le faire hésiter à venir s’installer à Marseille, lui aussi.