PSG: Kylian Mbappé investit dans les NFT en s'associant avec la start-up Sorare

BUSINESS L’attaquant du PSG et de l’équipe de France devient « investisseur et ambassadeur exclusif » de la licorne française, créatrice d’un jeu en ligne d’échanges de vignettes de sportifs reposant sur les NFT

N.C. avec AFP
— 
Kylian Mbappé au Festival de Cannes, le 26 mai 2022.
Kylian Mbappé au Festival de Cannes, le 26 mai 2022. — Vianney Le Caer/AP/SIPA

Un nouveau terrain d’exploration pour Kylian Mbappé. L’attaquant du PSG et de l’équipe de France va s’associer en tant « qu’investisseur et ambassadeur exclusif » avec la start-up française Sorare, créateur d’un jeu en ligne d’échanges de vignettes de sportifs reposant sur les NFT, a-t-elle annoncé mercredi.

Après la championne de tennis Serena Williams, devenue « conseillère » du conseil d’administration et associée de Sorare depuis janvier dernier, la licorne française s’offre une nouvelle recrue de choix avec le champion du monde français (23 ans). Kylian Mbappé n’est pas le premier sportif à investir dans la jeune pousse française. Les footballeurs Gerard Piqué, Rio Ferdinand et Antoine Griezmann l’ont précédé.

« On partage les mêmes valeurs, les mêmes racines françaises et la même ambition avec Kylian. On veut construire la plus grande société dans l’histoire du sport et du divertissement. Kylian veut aussi marquer l’histoire de son sport, être le meilleur de tous les temps, il n’a pas peur de le dire. C’est quelque chose qui nous rapproche », explique à l’AFP Nicolas Julia, PDG et co-fondateur de Sorare. « Il va nous aider à construire le produit et aussi en termes de marketing, via son énorme base de fans, à toucher une audience plus large », a-t-il ajouté.

Sorare n’a jusqu’ici pas fait de publicité mais revendique plus de 1,8 million d’utilisateurs dans le monde et 250 clubs et organisations sportives partenaires, avec un positionnement au croisement de secteurs très dynamiques : les objets numériques uniques à collectionner (NFT), qui affolent notamment les salles d’enchères dans le domaine de l’art et du divertissement, le « gaming » et les ligues sportives virtuelles plus connues sous l’appellation « fantasy sports ».

La fondation du joueur « Inspired By KM » impliquée dans le deal

Un potentiel qui n’a pas échappé aux investisseurs. Fondée en 2018, l’entreprise, basée à Paris et New York, a ainsi obtenu fin septembre 680 millions de dollars (580 millions d’euros) lors d’une levée de fonds record, qui porte sa valorisation à 4,3 milliards de dollars (3,7 milliards d’euros).

Après avoir commencé sur le football, Sorare a maintenant l’ambition de s’étendre aux sports américains et féminins, à l’image de son partenariat avec la ligue nord-américaine de baseball (MLB). « On va lancer un deuxième sport US d’ici la fin de l’année », annonce aussi Nicolas Julia.

Le dernier volet du partenariat entre Sorare et Kylian Mbappé, davantage social, concerne la fondation du joueur « Inspired By KM » afin d'« aider les jeunes défavorisés à découvrir les opportunités offertes par la technologie "web3" », le nouvel Internet.