Montpellier : L’anecdote hilarante sur Mickaël Capelli après le titre de champion de France

BIEN ARROSE Alors que ses partenaires prenaient le train pour Montpellier samedi, le deuxième ligne s’est trompé de quai. Il s’est rendu compte une fois en route qu’il se rendait… à Lyon

Jérôme Diesnis
— 
Mickaël Capelli face à Exeter, en novembre, sous le maillot montpelliérain.
Mickaël Capelli face à Exeter, en novembre, sous le maillot montpelliérain. — M. Watts/JMP/Shutterstock/SIPA

Un titre de champion de France, forcément, ça fatigue un peu. Et ça laisse des traces sur l’organisme. Après le sacre des rugbymen montpelliérains en Top 14 vendredi soir, tout le groupe héraultais est rentré samedi pour continuer de faire la fête avec ses supporteurs, d’abord sur la Comédie, au GGL stadium, et ailleurs encore, très tard dans la nuit.

Tout le groupe… ou presque. Mickaël Capelli n’était pas présent sur la Comédie. L’entraîneur montpelliérain, Philippe Saint-André, a révélé sur les ondes de RMC que le deuxième ligne s’est trompé de quai gare de Lyon.

« 59 mecs à gauche… et un à droite »

Il est monté dans un TGV pour Lyon au lieu de prendre celui pour Montpellier. « Il y avait deux trains. 59 mecs sont montés à gauche et le 60e est monté à droite », a expliqué, hilare, Jean-Baptiste Elissalde à la radio.

Mais s’il a raté la fête sur la Comédie, le joueur a pris le train des festivités en route, si l’on peut dire, et a rejoint ses potes pour une nouvelle nuit de fiesta…