ASSE : Les Verts sanctionnés de trois points et quatre matchs ferme à huis clos après les incidents contre l'AJ Auxerre

FOOTBALL Pour sanctionner les débordements de certains de ses supporteurs, l’équipe stéphanoise écope de six points de pénalité, dont trois avec sursis et de six matchs à huis clos dont deux avec sursis

Stéphane Leblanc
— 
Des supporteurs de Saint-Etienne envahissent le terrain après la défaite de l'ASSE contre l'AJ Auxerre le 29 mai 2022. Jean-Philippe Ksiazek
Des supporteurs de Saint-Etienne envahissent le terrain après la défaite de l'ASSE contre l'AJ Auxerre le 29 mai 2022. Jean-Philippe Ksiazek — AFP

Six points de pénalité, dont trois avec sursis, applicables sur la saison 2022-2023. Et six matchs à huis clos au stade Geoffroy-Guichard, dont deux avec sursis. Les dirigeants de l’ASSE attendaient les sanctions depuis la fin du match entre les Verts et l’AJ Auxerre, qui a vu la défaite des Stéphanois, synonyme de rétrogradation en Ligue 2.

Mais au-delà d’une défaite lourde de conséquences, c’est l’attitude de certains supporteurs ayant envahi le terrain pour se livrer à une bataille de fumigènes qui était jugée ce jeudi soir par la commission de discipline de la LFP. C’est donc une grosse sanction qui est tombée contre l’AS Saint-Etienne après les énormes débordements de ce barrage. Voilà qui n’arrange pas les affaires du club du Forez, qui aura déjà fort à faire pour tenter de retrouver l’élite au plus vite.

Dans un communiqué publié dès jeudi soir, l’ASSE annonce « avoir décidé de ne pas faire appel de la décision, eu égard à la nature des faits incriminés ». Le sursis de trois points et de deux matchs à huis clos incitera-t-il cette fois les ultras stéphanois à se tenir à carreau à leur retour dans le Chaudron ? Ce sera l’un des enjeux majeurs de la nouvelle saison stéphanoise avec Laurent Batlles sur le banc.