20 Minutes : Actualités et infos en direct
CHAISES MUSICALESLes épreuves olympiques de tir et de boxe des JO 2024 déménagent

JO 2024 de Paris : les épreuves de tir et de boxe déménagent

CHAISES MUSICALESLe jeu de chaises musicales continue entre les sites de Paris 2024 : la Seine-Saint-Denis perd le tir, mais va récupérer les qualifications de la boxe
Keyshawn Davis et Andy Cruz, en finale des -63 kg à Tokyo.
Keyshawn Davis et Andy Cruz, en finale des -63 kg à Tokyo. - Frank Franklin II/AP/SIPA / SIPA
Q.B. avec AFP

Q.B. avec AFP

A deux ans des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, la carte des sites bouge encore : les épreuves de tir quittent la banlieue nord de Paris, qui accueillera en échange les qualifications de la boxe, a-t-on appris mardi auprès des organisateurs et du département de Seine-Saint-Denis.

La ville de Châteauroux (centre) tient la corde pour le tir et celle de Villepinte (Seine-Saint-Denis) pour la boxe, les finales de boxe restant à Roland-Garros. Selon le président du département Stéphane Troussel (PS), cet arbitrage permet à son territoire de « tirer son épingle du jeu », avec la boxe qui « colle parfaitement à l’ADN de la Seine-Saint-Denis », et représente une « attractivité pour un public jeune, avec une forte pratique sur le territoire et d’importants athlètes ».

La « ligne rouge » était que le département, où sont en cours de construction le village des athlètes et le centre aquatique olympique (épreuves de water-polo, natation synchronisée et plongeon) ne perde pas une épreuve, a-t-il expliqué.

Ces changements ont été motivés par les soucis rencontrés sur le terrain des Essences à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), ex-terrain militaire en train d’être dépollué, devenu apparemment trop petit pour abriter les épreuves de tir.

Ce terrain servira désormais de départ au paramarathon et à l’épreuve cycliste ouverte au public, a précisé M. Troussel. Autres concessions obtenues : le volley-ball assis (handisport) et l’épreuve d’escrime du pentathlon qui seront aussi en Seine-Saint-Denis. La carte des sites remaniée devrait être présentée au conseil d’administration du comité d’organisation du 12 juillet.

Sujets liés