Tennis : Dix chiffres qui témoignent de l'incroyable précocité de Carlos Alcaraz, vainqueur à Miami

ATP Carlos Alcaraz est, à n'en plus douter, le nouveau phénomène du tennis mondial. Et sa victoire au Masters 1000 de Miami ne fait que le confirmer

William Pereira
— 
Carlos Alcaraz
Carlos Alcaraz — Wilfredo Lee/AP/SIPA

Miami est habituée aux ouragans, même qu’elle s’en passerait bien, à force. Petite exception pour celui qui traversé la ville, la semaine dernière. Carlos, appelons-le comme ça, est du genre vent frais, vent nouveau, de ceux qui rajeunissent. Un coup de balai pour virer du plancher la vieille poussière à laquelle on n’osait plus trop s'attaquer. A 18 ans (et 333 jours), Carlos Alcaraz a décidé que l’heure était venue pour lui de se poser en haut du panier et est devenu, dimanche soir, le plus jeune vainqueur du Masters 1000 de Miami. Dans son rétro ? Oh, trois fois personne. Seulement Novak Djokovic​, 19 ans et 10 mois à l’époque.

La promesse d’une grande carrière ? Sûrement. Pour les 20 majeurs dans l’armoire à trophées, on repassera quand même plus tard : précocité n’est pas durée, surtout au tennis. Mais laissons-nous aller à la démesure du talent de l’Espagnol, en chiffres. Avec un constat déprimant : à l’âge où vous passiez Bac et permis, le jeune homme s’est déjà fait déjà un sacré CV.


Carlos Alcaraz, en chiffres

14. L’Espagnol n’est pas tout à fait nouveau chez les pros, chez qui il a fait ses débuts à seulement 14 ans. C’était au tournoi Futures de Murcie. Deux victoires pour lancer la machine.

3. Il a remporté trois tournois challengers avant ses 18 ans, prouesse réalisée par seulement quatre autres joueurs avant lui : Gasquet, Djokovic, Del Potro et Auger-Aliassime.

3. A 18 ans, Alcaraz compte déjà trois titres ATP. Le premier, en 250 à Umag, le deuxième en 500 à Rio et enfin, le troisième à Miami, en Masters 1000. Une progression linéaire, quoi.

1. A Rio, il était devenu le plus jeune joueur à avoir remporté un tournoi ATP 500.

100. Il y a un an à peine, il faisait son apparition dans le top 100.

11. Le crackito est déjà aux portes du top 10 ATP, puisqu’il est 11e mondial depuis lundi. A la Race, il est 2e, juste derrière Nadal.

2,5. Millions de dollars. Son prize money. À 18 ans. La daronne à l’abri.

1989. En battant Stefanos Tsitsipas en quarts de finale de l’US Open 2021, Alcaraz est devenu le plus jeune joueur à battre un membre du top 3 mondial depuis Michael Chang.

5-0. L’Espagnol menait 5-0 dans le deuxième set contre Hugo Gaston, en 8es de finale à Bercy, avant de perdre sept jeux de suite et s’incliner en deux manches contre le Français. Une craquante comme il n’y en aura sûrement plus dans la carrière de l’Espagnol. Richard Gasquet avait battu Nadal à Saint-Jean de Luz, en 2003, on connaît la suite.

0. Il ne peut battre les records de précocité d’aucun tournoi du Grand Chelem. Michael Chang à Roland-Garros, Boris Becker à Wimbledon, Pete Sampras à l’US Open et Mats Wilander à l’Open d’Australie peuvent dormir sur leurs deux oreilles.