Coupe du monde 2022 : Le Maroc et la Tunisie qualifiés, la RDC et le Mali à la trappe

FOOTBALL Le Maroc a facilement disposé de la République démocratique du Congo mardi soir en barrage, alors que la Tunisie a maîtrisé le Mali

N.S. avec AFP
— 
Achraf Hakimi a participé au festival offensif du Maroc face à la République démocratique du Congo, mardi soir à Casablanca.
Achraf Hakimi a participé au festival offensif du Maroc face à la République démocratique du Congo, mardi soir à Casablanca. — Mosa'ab Elshamy / AP / Sipa

Feu d’artifice à Casablanca. Après son match nul de l’aller (1-1), le Maroc n’a laissé aucune chance à la République démocratique du Congo mardi soir (4-1) et s’est qualifié pour la prochaine Coupe du monde au Qatar. Azzedine Ounahi, auteur d’un doublé (21e, 54e), Tarik Tissoudali (45+7) et le Parisien Achraf Hakimi (69e) ont offert à leur pays une sixième participation à un mondial. Les Congolais ont sauvé l’honneur avec le très joli enchaînement de Ben Malango en fin de rencontre (77e).


La Tunisie a aussi décroché son billet pour la compétition, à l’issue de barrages contre le Mali bien plus serrés. Un seul but a été marqué dans cette double confrontation, un csc du Malien Moussa Sissako à l’aller à Bamako (0-1). Mardi soir, à Radès, les deux équipes se sont neutralisées (0-0). Les Maliens se sont vu refuser un but en début de rencontre (4e), pour un hors-jeu d’Abdoulaye Diaby.

Le Ghana qualifié après deux matchs nuls

Autre qualifié : le Ghana, là aussi après deux matchs très serrés face au Nigeria. Les Blacks Stars retrouvent la Coupe du monde après huit ans d’absence grâce à un nul à l’extérieur (1-1) au Nigeria, après le 0-0 de l’aller.

Avec ce but à l’extérieur comptant double (la règle est toujours en vigueur en zone Afrique), signé du capitaine Thomas Partey (10e), les coéquipiers de Jordan Ayew ont éliminé les Super Eagles, qui n’ont pu qu’égaliser par William Troost-Ekong (22e). Les Nigérians ne disputeront pas une septième phase finale de Coupe du monde.