Pays de Galles – France : Les Bleus matent les Gallois et peuvent rêver du Grand Chelem… Revivez le match en direct...

LIVE Le XV de France défie le pays de Galles dans son antre du Millennium de Cardiff ce vendredi. Les Bleus doivent gagner pour se rapprocher d’une victoire dans le tournoi des VI Nations, voire mieux

Nicolas Stival, à Cardiff
— 
François Cros et le XV de France ont dominé le pays de Galles au Millenium Stadium de Cardiff, ce vendredi.
François Cros et le XV de France ont dominé le pays de Galles au Millenium Stadium de Cardiff, ce vendredi. — Geoff Caddick / AFP



Bon, on va s'arrêter là, dans la joie. Il y a des réactions à recueillir, des papiers à écrire. Bref, il y a du Taf, comme le nom de la rivière qui frôle le Millenium Stadium. Excellente soirée à toutes et tous, et vivement ce France - Angleterre !!!
Les supporteurs gallois regagnent leurs pénates alors que les supporteurs français chantent « Allez les Bleus ». INCROYABLE !
Ce fut âpre, ce fut dur, mais la France a battu le pays de Galles pour la quatrième fois d'affilée, la troisième dans le Tournoi. LES BLEUS VISERONT LE GRAND CHELEM LE SAMEDI 19 MARS A DOMICILE CONTRE L'ANGLETERRE.
Un dernier ballon chipé au sol par Fickou, puis expédié en touche. ET C'EST FINI !!!
80e : Invité de dernière minute après le forfait de Damian Penaud, Matthis Lebel remplace Jonathan Danty. Alors que Julien Marchand est élu homme du match.
79e : Le coup de pied de Lucu est beaucoup trop long. Encore un ballon de relance pour les Gallois.
77e : La pénalité est manquée par Jaminet . On va encore souffrir quelques minutes.
76e : Danty qui vient au grattage sur Josh Adams après un plaquage de JB Gros !!! Quelle solidarité ! « QUI NE SAUTE PAS N’EST PAR FRANCAIS » hurlent les supporteurs bleus qui ont conquis le Millennium ce soir.
74e : Mais oui, la passe de Biggar interceptée par Ntamack. Et pénalité pour les Bleus derrière !!! ALLLLLLEEEEEEEEEEEZ
72e : Mêlée introduction galloise à 22 m pile en face de la ligne française. Et Antoine Dupont qui sort pour laisser la place à Maxime Lucu. Ce n'est pas avec Baptiste Serin que Fabien Galthié aurait osé ça.
69e : « On est chez nous », tentent les supporteurs français. Culottés.
67e : Le jeune Gallois Louis Rees-Zammit, écarté après un début de tournoi en dedans et quelques bisbilles internes, fait son grand retour. Attention les enfants danger !!!
66e : Ntamack qui tape un drop. Et ça passe juste à côté. « Comment il rate ça ? » me demande mon voisin de derrière. Je sais pas, va lui demander toi…
65e : On tourne en 2e et en 3e ligne. Woki et Alldritt sont remplacés respectivement par Flament et Cretin. Jelonch va passer en huit.
63e : LA FRAYEUR !!! Encore une passe au pied de Biggar pour Faletau sur l'aile gauche qui remet à son centre Jonathan Davies. L'ancien Clermontois jongle avec le ballon qui finit dans les bras de Dupont. Dégagement... Répit de courte durée.
62e : Nos voisins de derrière font de plus en plus de blagues au fur et à mesure que leurs verres se vident. Je n'ose pas imaginer si les Gallois passent devant...
60e : On se doutait que ça allait taper souvent, surtout côté gallois, et on n'est pas déçus. Dan Biggar doit avoir les orteils du pied droit qui brûlent.
58e : Pour le plaisir, ce caramel sur Liam Williams, signé Willemse.

 

55e : Surpris, Mauvaka ne peut capter son premier ballon et commet un en-avant. Le manager Raphaël Ibañez s'arrache ses derniers cheveux.
54e : Mauvaka et Gros entrent, Marchand et Baille sortent. Toute la première ligne française a déjà été changée.
53e : Encore une Marseillaise ! On est chez nous. Et Faletau pénalisé pour un déblayage illégal à 22 m de la ligne française. Popopop...
Avec tout ça, j'ai complètement oublié de vous dire que Mohamed Haouas avait remplacé Uini Atonio dès la mi-temps. Pas de faute Momo !
50e : En avant de Ntamack sur une quille galloise. Que ça va être long cette mi-temps...
49e : Pénaltouche pour les Gallois à 5 m de la ligne française... Le talonneur Ryan Elias finit dans l'en-but, mais il y avait du Bleu dessous... Ouf...
47e : Et ça passe sur fond de Marseillaise des supporteurs français !!! 9-13.
46e : Qu'est-ce qu'on est réalistes quand même. On met un demi-pied dans leur camp et paf, pénalité à 25 m en face pour Jaminet.
44e : Les Gallois à l'abordage. Heureusement, Villière, décidément très bon ce soir, gratte un ballon que n'a pas pu lâcher Cuthbert.
Je ne vous cache pas que la pression va monter dans les prochauines minutes. Pourvu que celle de mon ami de derrière ne déborde pas sur la tribune de presse.
C'EST REPARTI !!!
21h58 : Les deux équipes reviennent sur la pelouse. Pendant la mi-temps, un monsieur nous a donné l'affluence à lire sur un post-it. 63.208 spectateurs dans un stade qui peut en contenir 74.000. La pire affluence du Millenium pour une telle affiche...
L'équipe de France a clairement dominé le premier quart d'heure , avec un essai au passage d'Anthony Jelonch, à la conception soyeuse. Mais derrière, les Gallois ont grignoté peu à peu , à grands coups d'épaules et de tatane. Les Bleus sont devant (9-10), mais rien, vraiment rien, n'est fait. On fait une petite pause et on se retrouve dans quelques minutes.
MI-TEMPS après un drop tenté, et manqué, des 40 m par Melvyn Jaminet.
40e : Et voilà, les Gallois reviennent à un petit point (9-10) sur une pénalité de l'immanquable Biggar.
37e : D'abord timide, le public gallois se fait de plus en plus entendre. Il faut dire que leurs favoris sont dans un temps trè, très fort. Les fans juste derrière moi commencent à me chambrer mais pour l'instant ça va (autrement dit, j'ai droit à quelques bourrades mais pas encore à de la bière sur moi).
35e : Quel joueur ce Biggar ! Un 50-22 de qualité.
32e : Les Gallois percutent, percutent, mais se mettent à la faute au sol (enfin, Marchand gratte le ballon comme il sait si bien le faire). Elle fait du bien, celle-là.
30e : Depuis quand les Gallois récupèrent des coups francs en mêlée ? Mais depuis maintenant en fait. Derrière, grosse chandelle (comme prévu) et Alldritt se loupe encore. La tactique du Poireau est vieille comme le Tournoi, mais elle marche toujours.
30e : Visiblement et logiquement, le ballon est humide. Jelonch la dégueule mais un Gallois l'imite. L'honneur est sauf.
26e : Partie de ping-pong rugby, autrement dit ce que ce sport a fait de plus laid depuis le coup de chausson dans la tête d'un adversaire à terre. La botte de Jaminet est beaucoup trop longue et ça donne une excellente mêlée à 40 m de la ligne française pour les Gallois. Heureusement, le coup de pied d'Hardy pour Cuthbert est un poil trop long pour que l'ailier la rattrape avant qu'elle ne finisse en touche.
Revoici l'essai de Jelonch, au fait.

 

22e : Mais... Le demi de mêlée remplaçant Kieran Hardy tape un gros up-and-under à 10 mètres de la ligne française. Au-dessous, c'est le chaos et les Gallois récupèrent une mêlée... sur laquelle ils se font châtier . Vraiment solides, ces Bleus.
20e : Les Bleus ont de nouveau bougé des côtelettes galloises dans les 22 m des locaux. Dommage que ça débouche sur une perte de balle. Mais les Dragons perdent encore un joueur. Pas dans son assiette, le pilier gauche Gareth Thomas laisse la place à Wyn Jones.
18e : Et encore Jaminet, bien seul, qui se fait croquer par les Gallois (oui, ça file la métaphore culinaire par ici). Biggar n'a pas besoin de mettre le paquet pour passer la pénalité, et ramener son équipe à 6-10 .
15e : Aïe, Jaminet qui tire la jambe, mais ça va aller. Les Gallois ont déjà perdu leur demi de mêlée Tomos Williams.
14e : Encore Villière, en cannes comme jamais !!! La combinaison derrière la mêlée était léchée comme un sucre donné à un teckel. Bon, ça n'aboutit pas, mais on se régale.
Et Jaminet qui a la bonne idée de transformer ! Sept points d'avance pour les Bleus.
9e : ESSAI !!! Essai d'Anthony Jelonch à la suite d'une longue et belle action initiée par Gabin Villière, auteur d'une superbe percée sur son aile gauche. Le ballon vole de main en main comme du temps de Philippe Sella et Serge Blanco. C'est beau, bordel...
6e : En-avant d'Alldritt. Mais sur la mêlée qui suit, les Bleus récupèrent un bras cassé (c'est une expression, rassurez-vous). Et ils reprennent une mêlée, intro Dupont cette fois.
4e : C'est une histoire de pénalités en ce début de match. Greg Alldritt qui venait de capter le ballon, ne comprend pas trop l'affaire (et nous non plus). Biggar s'en fiche, il égalise à 3-3.
3e : Et ça passe !!! C'est bon ça !!! En plus, l'arrière des Bleus se rassure après sa prestation ratée en Ecosse (3/7 au pied et pas mal de cagades dans les airs).
2e : Et une pénalité, une pour les Bleus. Melvyn Jaminet (qui a capté son premier coup de pied haut, au passage), va la taper, de 40 m presque en face.
1re : NTAMACK DONNE LE COUP D'ENVOI !!!
20h58 : Le Land of my fathers, avec deux Gallois juste derrière moi qui me hurlent dans les oreilles !!! La magie du Tournoi, ça doit être ça.
20h55 : Magnifique Marseillaise! Les supporteurs tricolores en force !!!
20h54 : Une salve d'applaudissements en soutien de l'Ukraine.
20h51 : Les Français entrent sur la pelouse. Mélange de « ouh » gallois et d'« Allez les Bleus » ! Et le stade commence à cracher des flammes, sur fond d’ Enter Sandman de Metallica. Sympa. Comme on est installés près de la pelouse, ça chauffe les joues.
20h50 : Effectivement, il y a des trous, parfois béants, en haut des tribunes. Tous les Gallois n'ont pas vendu un rein pour s'offrir une place hors de prix, qui plus est un vendredi soir. Dommage pour l'ambiance et les finances de la Fédé locale...
20h47 : A l'applaudimètre, Dan Biggar, le capitaine et ouvreur des Gallois, est largement en tête.

 

20h45 : De l'humour cochon aujourd'hui au Cardiff Market.

 

20h40 : Le Millennium se remplit doucement, mais exceptionnellement, le chaudron de Cardiff ne devrait pas faire le plein. On vous explique pourquoi.

 

20h35 : Un peu de lecture (et d'autopromo), ça ne peut pas faire de mal.

 

20h30 : Bon, on parle beaucoup des Bleus (normal), mais n'oublions par que les tenants du titre dans ce Tournoi, ce sont les Gallois. Et qu'ils en ont gagné quatre (dont deux Grand Chelem) pendant qu'on buvait nos larmes devant les prestations du XV de France des années 2010. Si vous n'avez pas fait gaëlique en LV3, sachez que les revenants Josh Navidi et Seb Davies sont titulaires en 3e ligne.

 

20h25 : Et maintenant des « Qui ne saute pas n’est pas Toulousain » ! En fait le Millennium, c’est Ernest-Wallon en un peu plus grand.
20h21 : Alors qu'une Marseillaise résonne déjà dans le Millennium Stadium, on vous rappelle la compo des Bleus.

 

20h15 : Bonsoir à toutes et tous !!! La route du Grand Chelem pour le XV de France passe par Cardiff. Cela tombe bien, nous y sommes. Un point météo ? Il pleut et le toit est ouvert. Melvyn, on pense à toi.
Allez, plus que deux marches et décrochera son premier Grand Chelem depuis une éternité… enfin depuis douze ans. Mais la fin du parcours des Bleus dansest des plus périlleux. Huit jours avant la réception du rival anglais,et ses amis ont rendez-vous à Cardiff ce vendredi soir.

Même s'il ne doit pas faire le plein de ses 74.000 spectateurs, le Millennium Stadium est réputé hostile aux visiteurs, et les Gallois, tenants du titre, voudront sans doute se venger de l’an dernier. Dans un Stade de France à huis clos, Brice Dulin, disparu des radars internationaux depuis, les avait privés in extremis de Grand Chelem bien après la sirène (32-30)...

>> Le match débute à 21 h, mais on se retrouve ici pour vivre l’avant-match d’un rendez-vous crucial.