France - Italie : Portés par un grand Villière, les Bleus battent la Squadra... Revivez le match avec nous

RUGBY Le XV de France entame son tournoi des VI Nations contre l'Italie, au Stade de France

W.P.
— 
Gabin Villière a été élu homme du match
Gabin Villière a été élu homme du match — Michel Euler/AP/SIPA



On est contents, mais ne sautons pas au plafond pour autant. La semaine prochaine c'est l'Irlande, ici-même. Une toute autre limonade.
81e : Romain Ntamack plie la boutique! 37-10 France, merci, et au revoir! Victoire avec bonus pour les Bleus. Homme du match Villière, sans aucune surprise.
80e : ET UN DERNIER POUR LA ROUUUUUTE DE GABIN VILLIERE ENCORE LUIIIIIIIIIIII!
77e : L'ambiance est à la fête, tout le monde est en roue libre. Plsu que trois minutes.
75e : Jaminet sort, Ramos vient gratter des minutes.
72e : Ah dommage le jeu au pied subtil de Ntamack qui ne trouve pas la touche espérée. Mais le coup de pied était suave, sans bruit. Une caresse. C'était beau.
69e : YEEEEESS LA TRANSFORMATION PASSE! Jaminet en action. 30-10
67e : MERCI DAMIAN! LE 4E ESSAI EST ENFIN LA! On sentait depuis quelques minutes que la ligne italienne commençait à s'effriter. Ca se confirme. Penaud transforme à droite. 28-10
66e : MAIS C'EST PAS POSSIBLE. Dès qu'on approche de leur ligne on commet des fautes.
65e : On poursuit sur la thématique football avec une grosse obstruction sur Penaud et un giga tacle italien pour sortir le ballon en touche. Faut sortir les cartons là.
63e : Les Bleus tournent un peu autour du pot depuis plusieurs minutes sans parvenir à percer la défense italienne. Du coup je recommence à sentir le froid du Stade de France.
60e : Superbe action de foot entre Ntamack, petit jeu au pied, et Penaud, petit contrôle de l'exter. Du coup comme c'est du rugby et que le ballon est ovale, ça va pas au bout.
58e : Mêlée dans les 22 italiens. A refaire. Alors qu'une ola parcours les tribunes du Stade de France.
55e : Taoffifenua remplace Willemse. C'est maintenant que la différence entre les deux bancs doit commencer à faire la différence.
53e : A noter que les premiers changements ont été effectués côté Bleus. Bamba et Gros sont rentrés.
50e : Raaaaaah mon Melvyn c'est pas possible de le rater celui-là. 23-10, France.
48e : OOOOOH GABIN VILLIERE SAMBAAAAAA ISH ISH ISH!! Les petits appuis de Cheslin Villière qui rendent fouuuu. Essai pour le XV de France!
45e : Meilleure entame que la première mi-temps mais la Squadra continue de bien résister. Comme on me l'a dit à juste titre dans l'oreillette, « comme à chaque début de tournoi l'Italie est chiante à jouer. »
43e : C'est terrible, dès qu'on est dans le 22m ont fait des fautes de main en pagaille.
42e : On se plaint de la VAR au foot mais la prise de décision prend 53 ans là. Faut se décider monsieur l'arbitre. Et bien ça sera NON. Pas d'essai. No try.
42e : Les Bleus sont sur la ligne d'en-but, l'arbitrage vidéo est demandé, a-t-on applati? C'est oui ou non pour Danty? Allez, donnez-le nous, soyez sympas.
41e : Allez c'est reparti au Stade de France! A deux doigts de rater le coup d'envoi parce qu'on peut pas aller en tribune presse avec son café. Quel scandale, les amis.
Allez je pars réchauffer mes mains en salle de presse et je reviens pour la seconde période. Eh oui, un live ça se tient sur la longueur. La gestion de l'effort, c'est important sur 80 minutes.
40e : Jaminet transforme, les Bleus font un petit break avant le break. 18-10 pour le XV de France à la pause. On espère une seconde période d'un autre niveau et des Italiens qui lèvent le pied. Merci d'avance.
40e : OOOOOOOOOOOOH CELUI LA IL EST BEEAUUUU! ESSAI FRANCE! La vitesse à laquelle ça circule c'est nimp. Gabin Villière à la conclusion. C'est ça qu'on attendait de voir bon sang de bazar!
39e : Très vite récupéré par les Bleus qui obtiennent la pénalité et jouent la pénaltouche. Le public applaudit l'initiative.
39e : La mi-temps approche, mêlée italienne dans les 22 de la Squadra.
38e : La mi-temps approche alors que Danty lâche un ballon intéressant sur un plaquage à l'aile gauche alors que la ligne était en vue. Touche italienne.
36e : Jeu à la main pas hyper efficace pour le moment. Ok les Italiens défendent pas dégueu pour une fois, mais on gratte peu de mètres sur les séquences collectives. Tout pour l'exploit individuel.
34e : C'EST DEDANS! Melvyn ne se foire pas. 11-10 France.
33e : Faute grossière du plaqueur italien, merci pour le cadeau. La Jaminance va se charger d'envoyer ça entre les perches.
31e : Le XV de France met la pression en jouant au pied au sol. Les Italiens récupèrent et dégagent, c'est sauve qui peu. Les Bleus ont la possession. On gagne des yards, c'est bien (comment ça je me trompe de sport?)
29e : Pénalité italienne, face aux poteaux, pas trop loin, c'est cadeau. Et c'est dedans, forcément. Trop d'indiscipline, trop, c'est trop. 10-8 Italie.
27e : Arffff Jaminet pas loin de transformer malgré l'apocalypse à la Plaine Saint-Denis. 8-7, France.
26e : OUIIIIII TOTOOOOOO C'EST CAAAA! L'ESSAI QUI SORT DE NULLE PART! Jelonch est à l'affût pour intercepter un ballon perdu de manière trèèèèès naïve par les Italiens. Le Français part ensuite applâtir. Il fait du bien celui-là.
24e : Rooooh Atonio t'as pas le droit là... On commet des fautes qui me rappellent la sombre époque Jacques Brunel.
23e : Heureusement qu'il reste la pression et l'intensité du jeu français pour avaler des mètres parce qu'autrement notre french flair est resté au vestiaire.
20e : On rate absolument tout. La touche est mal joué, on récupère sur un mal entendu grâce à Aldritt mais les Bleus reperdent directement le ballon. L'Italie s'en sort.
19e : Bonne séquence française sur un ballon porté.  L'Italie sanctionnée pour une entrée latérale et les Bleus jouent la pénaltouche.
17e : Essai logiquement validé à Menoncello! Et il est transformé. Cette histoire part mal.
17e : OUCH L'ESSAI ITALIEN! La punition! Superbe jeu au pied en diagonale pour aller trouver l'ailier italien tout seul de l'autre côté mais pas sûr qu'il ait applati dans l'en-but. Arbitrage vidéo.
16e : L'ambiance retombe, on se les pèle et le spectacle n'est vraiment pas ouf.
14e : En-avant italien et mêlée introduction française. C'est pas du grand rugby pour le moment.
12e : Bon jeu au pied pour se dégager, touche française dans le camp italien.
11e : Bon là par contre j'aime pas trop beaucoup ça, pourquoi la Squadra est à 10 mètres de nos perches, là? Mêlée face aux poteaux. Mais la France s'en sort. Voilàààà c'est ça qu'on veut.
9e : L'Italie est dans les cordes mais pour le moment ça tient. Ca devrait pas tarder à péter si vous voulez mon expertise.
6e : Oooooohh en parlant de savonnette le petit jeu au pied de Fickou qui échappe à Villière tout à gauche près de l’en-but italien, sur terrain sec ça fait essai. Pas là. On revient à l’avantage.
5e : En-avant un peu ridicule de la part de nos amis italiens mais faut bien dire que le ballon est une véritable savonette Jean-Michel (oui je m'invente un consultant, laissez-moi tranquille).
4e : Allez, les trois premiers points sont pour la Jaminance! Pénalité plein axe. 3-0 France.
3e : Première prise de balle de Dupont, le Stade de France gueule. Les appuis ont l'air plutôt bons, merci pour lui.
2e : Ouiii Jaminet qui s'élève pour rattraper un ballon italien. Le public savoure.
1ère : Pour info la météo est humide et il y a du vent, ça peut donc absolument partir dans tous les sens.
1ère: C'EST PARTIIIIIIIIII! Coup de pied italien pour commencer, go, go, go. Les Bleus sont en blanc.
15h55 : Les joueurs des deux équipes font leur apparition sur la pelouse du Stade de France. Début du match dans à peine cinq minutes!
15h45 : Allez on est en place au Stade de France. Belle ambiance si vous voulez tout savoir.
Avant le début du match, un peu de lecture. Papier signé Nicolas Stival, sur le niveau de nos amis italiens. Condamnée à l'échec, la Squadra?

 

Salut les rugbyx! J'espère que vous allez bien en ce dimanche pluvieux - en tout cas il flotte au Stade de France -  parce que le XV de France est de retour pour son premier match du Tournoi des VI nations 2022 contre l'Italie. Trois mois après sa victoire retentissante contre la Nouvelle-Zélande, la France du rugby n'attend rien d'autre qu'un large succès face à une Italie toujours en difficulté. S'il doit y avoir un match facile dans ce Tournoi, c'est pas hier, c'est pas demain, c'est maintenant. Et ni la pluie, ni l'absence de Fabien Galthié, testé positif au Covid en fin de semaine, ne rendront acceptable une contre-performance ou un demi-succès. La pression est sur les épaules des Bleus, mais il faut s'y habituer : la Coupe du monde chez nous, c'est dans un an.

>> Rendez-vous à 15h45 pour le début du live