Euro de handball : Revenue de nulle part, la France bat le Danemark et file en demi-finale… Revivez ce match de fou en direct

LIVE Les Bleus avaient besoin d’un nul pour se qualifier

N.S.
— 
Grâce à une folle remontée, l'équipe de France a battu les Danois et s'est qualifiée pour les demi-finales de l'Euro.
Grâce à une folle remontée, l'équipe de France a battu les Danois et s'est qualifiée pour les demi-finales de l'Euro. — Attila Kisbenedek / AFP

FRANCE – DANEMARK: 30-29

Grâce à ce succès renversant, l’équipe de France termine première de son groupe . Elle jouera sa demi-finale de l’Euro vendredi face à la Suède . L’autre demie opposera l’Espagne au Danemark. C'est le même carré final que lors du Mondial 2021,... Allez, après toutes ces émotions, je vous souhaite une excellente soirée !!!
Vincent Gérard: «La première mi-temps n'a pas été bonne pour nous les gardiens. On aurait pu et dû limiter la casse sur certains ballons. A la mi-temps, on ne s'est pas éparpillés. Dans ce genre de matchs, quand on est les poursuivants, qu'on commence à revenir, les mecs se disent que la dynamique s'inverse. Quelle abnégation ! On aurait pu lâcher mais on se bat et c'est une vraie fierté ce soir. Tout le monde s'est battu, personne n'a rien lâché.»
Nikola Karabatic maintenant : « On s’est dit à la mi-temps qu’on avait 30 minutes pour ne rien regretter. En 2e mi-temps on y a cru et la réussite a tourné. En face ils ont commencé à douter. C’est une grosse remontada. Chaque jour on a des cas de Covid, il faut s'adapter, toujours y croire. »
Valentin Porte sur beIN Sport : « On y a toujours cru. J’ai l’impression qu’un truc est né ce soir. Depuis le 28 décembre, on y est. Beaucoup nous voyaient perdre rapidement. Le premier objectif est arrivé. MAINTENANT ON VA ESSAYER DE ROULER SUR TOUT LE MONDE . »
Alors qu'ils comptaient encore 5 buts de retard à 15 minutes de la fin, les coéquipiers de Nikola Karabatic ont fini en trombe avec un Vincent Gérard enfin à la hauteur, pour s'imposer sur le fil (30-29) !
22h03 : C'EST FINI !!! LA FRANCE EST EST EN DEMI-FINALE !!!
PLUS QU'UNE MINUTE !!! FAUT TENIR !
59e : DIKA MEM !!! Pour la première fois du match, les Bleus sont devant , à 1 minute 30 de la fin (30-29).
56e : Le retour de Möller dans les buts danois n'y change rien. LA FRANCE EGALISE (28-28) !!! VIRTUELLEMENT, LES BLEUS SONT EN DEMI-FINALE !!!
55e : NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON ! Niko Karabatic se bat comme un Pinscher enragé pour récupérer la balle mais sa passe est mauvaise...
54e : -1 !!!! ALLLLLLEZZZZ
53e : Penalty de Descat et -2 !!! La France y croit de nouveau !!! (25-27)
53e : La bonne nouvelle, c'est que Vincent Gérard est entré dans son match. Un vrai diesel, sans l'empreinte carbone.
52e : Temps mort posé par Erick Mathé et balle de -2 pour la France. ON Y CROIT !
50e : LE BUT DE NAHI QUI PERMET AUX BLEUS DE REVENIR A -3. Allez, c'est encore possible !
47e : Fini pour Fabregas ! CARTON ROUGE pour avoir enchaîné un troisième 2 minutes. Sachant que Nicolas Tournat est positif, c'est le jeune et inexpérimenté Théo Monar qui va officier comme pivot. A part une invasion de criquets, je ne vois pas ce qui peut sauver la France.
45e : Cette fois, c'est un échec de Karabatic et derrière le 26e but des Danois. +5, de nouveau . Cela sent très, très mauvais.
43e : LE PREMIER ARRET DE VINCENT GERARD ! Et derrière Nikola Karabatic qui plante. Les « vieux » se rebiffent.
41e : Malheureusement pour les Français, le gardien danois Niklas Landin s'est réveillé. 23-18 pour le Danemark qui poursuit son aimable balade.
38e : Gros plaquage du Catalan Fabregas. En rugby, ça ne se siffle pas, mais en handball, c'est un deuxième 2 minutes dans la partie. Encore un, et Ludo ira se doucher avant les copains.
36e : Toujours un seul arrêt pour les gardiens français ce soir. Pour les anciens, cela ressemble à la prestation de Jean-Luc Ettori lors des tirs au but du France - Allemagne 1982.
35e : Sympa de la part des Danois d'avoir sorti Möller dans les buts. Le capitaine Landin n'est pas à la fête depuis son entrée à la pause.
32e : Vincent Gérard revient et prend un but d'à peu près 11 mètres. Il n'y est pas du tout ce soir, Vince... 18-14 pour le Danemark .
31e : Première attaque française et but de Richardson ! Allez, on y croit.
21h20 : Allez, ça va repartir. Alors que Happy de Pharrell Williams retentit à Budapest. Bienvenue en 2013.
21h17 : Allez, on ne va pas se laisser abattre. Tout va très vite dans le handball/le football/le rugby/ la politique (rayez les mentions inutiles).
Mi-temps: 17-12 pour le Danemark . Décidément, la France, déjà corrigée par l’Islande, n’aime pas les Nordiques dans cet Euro. Il va falloir se bouger en deuxième mi-temps : si les Bleus perdent, ils rentrent au bercail .


 

30e : Quand on a que l'humour...


 

29e : Après en avoir pris un, Porte provoque un 2 minutes de Landin. Il a l'air touché aux côtes, le capitaine français...
28e : Un but pris trop facilement par Pardin et derrière, un arrêt du monstrueux Möller (le 8e déjà !) devant Minne. C'est la cata (16-11)...
Il avait bien raison, Rico (ou plutôt Ricko).


 

25e : ENFIN UN ARRET POUR UN GARDIEN DES BLEUS ! C'est bien Wesley, mais il va falloir en faire d'autres comme celui-là.
24e : Moeller, déjà monstrueux face à l'Islande, est parti sur la même base contre les Bleus avec un penalty détourné devant Hugo Descat. Déjà 6 arrêts contre zéro pour les gardiens bleus (celui de Gérard dont je vous avais parlé n'a pas été comptabilisé) ! Et le Danemark passe à +5 (14-9) !!!
20e : Complètement hors du coup, Vincent Gérard laisse sa place à Wesley Pardin dans les cages. Allez Wesley, la même que l'an dernier contre la Norvège !!!
20e : Tir un peu pourrave de Fabregas mais ça passe. Plus qu'un but de retard (10-9) !
18e : Deux minutes pour Valentin Porte, qui fait goûter son épaule à un Danois. Le capitaine français venait de rentrer... En attendant, les Bleus se rapprochent (10-8) .
18e : Gros plan sur le coach danois pendant le temps mort, alors que le speaker de Budapest se prend pour Freddie Mercury à Wembley.
16e : Et Moëller, l'impitoyable gardien danois, qui fait un arrêt... du visage. Etonnant que ça n'arrive pas plus souvent d'ailleurs. Rassurez-vous, il a l'air d'aller bien.
15e : Interception danoise et but dans les cages vides... Derrière, Minne place une mine (ah! ah!) sur le poteau. 10-6 pour les compatriotes de la Petite Sirène .
13e : Et Vincent Gérard, mal protégé par sa défense, qui ne peut que toucher le ballon sans l'empêcher de l'entrer (8-5)...
12e : Lauge Schmidt qui redonne trois buts d'avance aux Danois (7-4). Attention, c'est fatigant de faire l'élastique, comme dirait Jean-Claude Colotti.
9e : Le premier arrêt de Vincent Gérard, enfin !!! Et le but de Romain Lagarde derrière ! Allez, on fait la jonction ! Bon, pour l'instant il y a 6-4.
8e : Déjà quatre tirs pour Dika Mem, et enfin un but (6-3 Danemark).
7e : Premier temps mort demandé par la France avec Erick Mathé, l'adjoint de Guillaume Gille, à l'isolement on le rappelle pour cause de Covid. Les Danois sont à 5/5 au tir.
6e : 5-1 pour le Danemark et déjà trois arrêts pour le gardien Möller. Voilà voilà...
4e : Et le premier but français, enfin ! Un penalty de Descat (1-3). Allez les Bleus, on est tous ensemble. On va gagner, la France est debout...
2e : Le poteau pour Lagarde ! Et déjà 3-0 pour le Danemark. Heureusement que c'est une équipe-bis...
20h30 : Le match commence ! Allez la France, en toute neutralité !
20h27 : Côté bleu, le Covid fait encore parler de lui. Le pivot Nicolas Tournat a rejoint aujourd'hui Kentin Mahé et le sélectionneur Guillaume Gille dans la liste des contaminés . L'Euro de Tournat est déjà terminé, quoi qu'il arrive ce soir.
20h25 : Les Danois, déjà qualifiés donc, font tourner. Des cadres comme Hansen, Gidsel, Saugstrup et Green sont ménagés.
20h20 : Bonsoir à toutes et tous ! Comme le Monténégro, surclassé par l’Islande (34-24), n'a pas fait le boulot dans l’après-midi (il devait ne pas perdre pour qualifier la France), c’est aux Bleus de faire le boulot.
Le Covid, , ne suffisait pas. L’équipe de France s’est ajoutée un handicap(21-29). Résultat : les champions olympiques ne doivent pas perdre ce mercredi à Budapest face aux Danois,, pour voir les demi-finales.

Avec six succès en six rencontres, Mikkel Hansen et ses amis ont déjà leur billet pour le dernier carré. Mais s’ils peuvent écarter leurs vieux rivaux de la course au titre, ils ne vont bien sûr pas se gêner.

» Parce que ce match sent la poudre, on se retrouve un peu avant le coup d’envoi à 20h30