OM : « Je n’aime pas qu’on me surnomme " le Tank " », les premiers mots de Sead Kolasinac sous le maillot Olympien

MERCATO L’Olympique de Marseille a présenté son nouveau défenseur, Sead Kolasinac, qui a fait le choix de l’OM parce que « tout le monde me voulait »

Adrien Max
— 
Sead Kolasinac, le nouveau défenseur de l'OM.
Sead Kolasinac, le nouveau défenseur de l'OM. — NICOLAS TUCAT / AFP
  • La nouvelle recrue de l’OM, Sead Kolasinac, a été officiellement présentée ce jeudi.
  • Il arrive libre en provenance d’Arsenal et a signé un contrat d’un an et demi.
  • Défenseur rugueux capable de jouer latéral ou à droite d’une défense à trois, Sead Kolasinac a confié ne pas aimer son surnom « le Tank ».

C’est avec un large sourire que Sead Kolasinac, la nouvelle recrue de  l'Olympique de Marseille, s’est présenté ce jeudi devant la presse pour sa présentation officielle, au côté du président  Pablo Longoria. « J’apprécie son expérience internationale, c’est un joueur habitué à jouer sous la pression comme lorsqu’il était à Schalke. C’est un latéral avec de la puissance physique, capable aussi de jouer défenseur central. Il a les caractéristiques que l’on voulait incorporer à notre effectif, avec cette verticalité offensive. C’est un profil complet », a-t-il listé comme qualités pour présenter son nouveau défenseur.

De son propre aveu, des discussions avaient déjà eu lieu l’été précédent avec l’ancien défenseur d’Arsenal. Et les arrivées de Mattéo Guendouzi, de William Saliba, que le bosnien à connu à Arsenal, ou Amine Harit à Schalke, l’ont fait s’intéresser à l’OM. « J’ai toujours gardé des contacts avec eux, et vu que Marseille joue souvent tard j’ai pu suivre pratiquement tous les matchs. J’ai pu voir beaucoup de choses positives dans cette première partie de saison », a-t-il confié.

« Le choix de venir ici était assez simple »

Une conversation avec le président a fini par le décider. « J’ai eu des bonnes conversations avec Pablo, je cherchais une nouvelle opportunité et ce club me correspond. Donc je suis très content d’être ici. J’ai ressenti que tout le monde me voulait et c’est important. C’est pour ça que le choix de venir ici était assez simple », a détaillé Sead Kolasinac.

Décrit comme un défenseur rugueux, capable d’amener le danger sur son côté grâce à ses centres et sa puissance, Sead Kolasinac est d’ailleurs surnommé « le Tank ». « On m’a donné ce surnom en Bosnie, donc je pense que ça vient de ma façon de jouer. Mais je n’aime pas ce surnom, appelez-moi « Kola », je préférerais », a-t-il prévenu.

Sead Kolasinac, comme l’autre recrue Cédric Bakambu, est disponible pour le prochain match contre Lens (samedi, 21 h), mais pas sûr qu’on le voit débuter, lui qui n’a que très peu jouer cette saison. « Oui c’est vrai que je n’ai pas beaucoup joué cette saison à Arsenal, ensuite j’ai été blessé en sélection. Mais j’ai travaillé dur pour revenir, et les dernières semaines j’ai travaillé seul avec un préparateur physique. Mais j’ai retrouvé les terrains et je me sens prêt », a-t-il annoncé. L’Olympique de Marseille a en tout cas parfaitement comblé le départ de Jordan Amavi en prêt du côté de Nice. Au moins sportivement. Economiquement, l’avenir le dira.