Coupe de France : Bergerac crée l’exploit face à Metz, ça passe pour Monaco, Lens et l’ASSE

FOOTBALL Les Périgourdins, qui évoluent en N2, s’offrent les Lorrains aux tirs au but (0-0, 5-4 t.a.b) en 32e de finale

C.C. avec AFP
— 
La joie de Bergeracois après leur qualification contre Metz.
La joie de Bergeracois après leur qualification contre Metz. — Romain Perrocheau / AFP

On le voyait venir ! Le Bergerac Périgord Football Club (N2) a réussi l’exploit de se qualifiant pour les 16e de finale de la  Coupe de France aux dépens de  Metz (L1), éliminé à l’issue de la séance de tirs au but (0-0, 5 tab à 4) dimanche en Dordogne. Dans un match plutôt équilibré et sans véritable occasion de marquer, les amateurs du Périgord, leaders de leur groupe en championnat, ont parfaitement géré la séance fatidique, notamment leur gardien Pierre Laborde qui a sorti la tentative de Pape Sarr.


Jamais dans son histoire le club de Bergerac n’avait réussi à éliminer un club de Ligue 1. Metz, 18e de L1 avant la dernière journée de la phase aller mercredi à Lyon, continue de s’enfoncer dans la crise. Dans toutes les autres rencontres du début d’après-midi, la logique a été respectée avec les qualifications de l’OM, Monaco, Lens et Saint-Etienne.