Coupe de France : Réduite à huit, la lanterne rouge de Ligue 2 Nancy élimine Troyes aux tirs au but

EXPLOIT Les Troyens avaient pourtant ouvert la marque, ce samedi dans leur stade de l’Aube

N.S. avec AFP
— 
L'ESTAC d'Adil Rami a été éliminée sur sa pelouse par le Nancy d'Andrew Jung, ce samedi en 32es de finale de Coupe de France.
L'ESTAC d'Adil Rami a été éliminée sur sa pelouse par le Nancy d'Andrew Jung, ce samedi en 32es de finale de Coupe de France. — François Nascimbeni / AFP

Difficile de parler de magie de la Coupe de France,  au lendemain des violences qui ont mis un terme au match Paris FC – Lyon. Mais Nancy a réussi un exploit ce samedi en 32es de finale, en allant s’imposer à Troyes aux tirs au but (1-1, 2-4 aux tab). Dernière  de Ligue 2, la formation lorraine a éliminé le 17e de Ligue 1 alors qu’elle était réduite à huit, après les expulsions de Nonnenmacher (32e), Ciss (76e) et Karamoko (90e+4).



Les Aubois avaient pourtant ouvert le score par Brandon Domingues sur penalty (44e) face à des Nancéiens déjà réduits à dix. Mais les hommes de Benoît Pedretti n’ont pas abdiqué, revenant à hauteur grâce à Andrew Jung (63e). Et dans la séance décisive, Suk et Larouci ont manqué leur tir au but.

Logique respectée ailleurs

Dans les quatre autres matchs de la journée, la logique a été respectée. Toulouse (2e de L2), a facilement battu Nîmes (10e) sur le score de 4 à 1. Bastia (L2) a également tenu son rang face à l’équipe de Nationale 3 (5e échelon) des Hauts Lyonnais (1-3).

Les duels entre clubs amateurs ont aussi tourné à l’avantage des mieux classés. Versailles (N2) s’est imposé (0-1) à Sarre-Union (N3) et Vitré (N2) a fait de même mais aux tirs au but (1-1, 3-4 aux tab) sur la pelouse de l’AS Panazol (R2, 7e échelon).