RC Lens-PSG : Seko Fofana, le poumon lensois qui respire le foot

FOOTBALL Le milieu de terrain de 26 ans a éclaboussé de sa classe le match des Sang et Or contre le PSG

Francois Launay
— 
Seko Fofana, le milieu du RC Lens
Seko Fofana, le milieu du RC Lens — AFP
  • Seko Fofana a été le meilleur joueur lensois samedi lors du nul contre le PSG (1-1)
  • Le milieu ivoirien de 26 ans continue sa progression débutée en Angleterre puis en Italie.

C’est l’âme de ce RC Lens généreux et brillant qui enthousiasme la Ligue 1 depuis le début de saison. Samedi face au PSG, Seko Fofana a été le grand animateur des Sang et Or en marquant un but (bien aidé par Navas) mais aussi en faisant des différences énormes au milieu de terrain pour mener les offensives lensoises par des remontées de balle fulgurantes. Un match monstrueux de l’international ivoirien, un de plus pour ce joueur considéré comme le meilleur Lensois depuis le début de saison.

« Paris est l’une des meilleures équipes d’Europe donc c’est une fierté d’avoir montré à tout le monde de quoi on était capable. On a fait un très bon match. Je suis content d’avoir marqué. Mais je suis un peu déçu car j’estime qu’on devait gagner ce match. On n’a pas à rougir car on a tout fait », a réagi le joueur du Racing à l’issue de la rencontre.

Arrivé de l’Udinese en juillet 2020

Heureux à Lens depuis son arrivée en juillet 2020, Fofana prouve que les dirigeants lensois ont eu raison de casser leur tirelire (10 M€) pour le faire venir dans le Nord. Car le joueur de 26 ans ne sort pas de nulle part. Avant de débarquer dans l’Artois, Fofana s’était fait un nom en Italie où il a fait les beaux jours de l’Udinese pendant quatre ans.

Formé au Paris FC, ce Parisien de naissance, qui a joué en équipe de France de jeunes, va ensuite se perfectionner à Lorient avant de traverser la Manche dès 18 ans pour rejoindre Manchester City. S’il a joué avec les jeunes du club, il n’aura pas sa chance chez les Citizens qui le prêteront six mois à Fulham (Championship) puis une saison en Ligue 1 à Bastia en 2015 avant de le transférer en Italie.

Marseille le voulait à l’intersaison

Depuis son retour en France, Fofana refait parler de lui au point que l’OM lui a fait les yeux doux l’été dernier. Mais le milieu se sent si bien dans le Nord qu’il a préféré rester une saison de plus au point de mettre de côté la sélection ivoirienne et rater la CAN prévue en janvier au Cameroun. Sauf surprise, il devrait quitter les Sang et Or l’été prochain. Lens a encore six mois pour profiter de sa pépite.