Ligue 1 : L’OM et Troyes s’associent pour condamner les propos racistes tenus contre Suk

NON AU RACISME L’Olympique de Marseille et l’ESTAC ont publié un communiqué commun dans lequel les deux clubs condamnent les propos tenus contre Suk

Adrien Max
— 
L'attaquant sud coréen de Troyes, Suk.
L'attaquant sud coréen de Troyes, Suk. — FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Un enregistrement lors du match OMESTAC à huis clos, dans lequel on peut entendre des moqueries racistes proférés à l’encontre de Hyun-Jun Suk, l’attaquant de Troyes. Cette affaire fait grand bruit depuis la diffusion de cet enregistrement sur RMC, lundi. Après les excuses du président de l’OM, Pablo Longoria mardi soir à son homologue troyen, Aymeric Magne et à son attaquant, les deux clubs publient ce mercredi un communiqué commun.

« L’Olympique de Marseille se joint au club troyen pour condamner fermement les propos tenus à l’égard de Hyun-Jun SUK. L’OM et l’ESTAC rappellent leurs engagements respectifs contre le racisme », est-il écrit. Les présidents de deux clubs « ont échangé dans un climat apaisé ». L’OM, par le biais de son président Pablo Longoria, « s’engage à demander des explications aux auteurs et à prendre les mesures nécessaires ».